tendresse des peuples

  • Cimenter les rêves / Cimentar los sueños

    Imprimer

    Paresse et chaleur, ou / et vice versa...je n'ai pas écrit, comme annoncé, de détails sur la vie et la personnalité de Gioconda Belli. Mais je vous ai traduit ce court texte.

     

     

    Tendresse des peuples  Gioconda Belli

     

     Je te disais que la solidarité

     est la tendresse des peuples.

     Je te le disais après le triomphe,

     après avoir passé les temps durs des batailles
     
    et des pleurs;
     
    maintenant tandis que je repense aux choses qui se sont passées là-bas
     
    quand tout n'était que rêve et rêve, éveillés et endormis,
     
    sans jamais nous lasser de cimenter le rêve
     
    jusqu'à ce qu'il cesse d'en être un et que nous avons vu les
     
    drapeaux rougenoirs
     
    - en vrai - flottant sur les maisons, les cabanes, les chaumières,
     
    les arbres du chemin et nous avons pensé à tout ce que nous 

     avons dû vivre

     et c'était comme un grand casse-tête de rages et de feu

    et sang et espoirs...


    (Trad: Colette)

     

     

    Consuelo (détail) Antonio Soler

     

     

     

    Consuelo (réconfort) Antonio Soler (link)

     

     

     

     

     

    Ternura de los pueblos   Gioconda Belli

     

     Yo te decía que la solidaridad 

     es la ternura de los pueblos.

     Te lo decía después del triunfo,

     después de que pasamos los tiempos duros de batallas

     y llantos;

     ahora mientras recuerdo cosas que pasaron allá afuera,

     cuando todo era soñar y soñar, despiertos y dormidos, 

     sin cansarnos nunca de ponerle argamasa al sueño

     hasta que dejó de serlo, hasta que vimos las banderas rojinegras

       de verdad— ondeando sobre las casas, las casitas, las chozas,

     los árboles del camino y pensamos en todo lo que nos tocó vivir

     y era como un gran rompecabezas de rabias y fuego

     y sangre y esperanza.. .