• Risette / Sonrisita

    Imprimer

     Voilà une carte postale, achetée je ne sais plus où et toujours gardée.

    He aquí una postal, comprada ya no sé donde y siempre guardada.

    Elle s'intitule "Risette". Se titula "Risette" (sonrisita)

     

     


     

     

     

    Passez une agréable fin d'Année, et souvenez-vous des mots de Charlie Chaplin: 

    "Un sourire signifie beaucoup. Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui l'offre. Il dure une seconde  mais son souvenir, parfois, ne s'efface jamais.

     

    Os deseo un agradable fin de Año, y acordaos de las palabras de Charlie Chaplin:

    "Una sonrisa significa mucho. Enriquece a quien la recibe; sin empobrecer a quien la ofrece. Dura un segundo pero su recuerdo, a veces, nunca se borra."



    Foto: Foto, Jugendfrei, Baby, Witziges, Kind, Niedlich, Schwarz-Weiß, Weiß, Hochformat, artconcept, Ecki Design, Lächeln, Junge, Lachen, International, Fliege, Grinsen

     

     
  • Kinépoèmes

    Imprimer

    Il y a un temps, Deylan Caylon (pseudo) m’a contactée après avoir parcouru mon blog car il voulait faire une section “kinépoèmes “ sur le thème Péninsules.

     

    Un Kinépoème, m’a-t-il expliqué, ce sont quelques lignes d’un poème que je mets en mouvement, images et musique. !Muy bien!

     

    Depuis lors, et sur son site Lisière , il a ajouté une autre section Latinos et nous échangeons des poèmes, puis je découvre avec grand plaisir ce qu’il en a fait.

     

    Aujourd’hui, et pour vous souhaiter des jours agréables, en voici deux.

     

    Alfonsina Storni

     

     

     

     

     

    Le second ne vient pas de chez moi bien sûr, mais comment résister à cet appel de la poésie ?

     

     

     

  • Le sablier / El reloj de arena

    Imprimer

     Si la littérature s'est emparée du sablier pour signifier le temps qui passe et nous mène inexorablement vers la mort, cet objet, tombé en désuétude, avait jadis de multiples usages, vous le savez; navigation, cuisine, église (messe)...

     
    Si la literatura ha convertido el reloj de arena en signo del tiempo que pasa y nos lleva irremediablemente a la muerte, ese objeto, hoy en desusso, tenía antaño múltiples usos; navegación, cocina, iglesia (misa)...
     
     
    El reloj de arena (Le sablier) José Cirilo Henao, artista Colombiano
     

     

     
    Le sablier
    joue
    à se remplir de lumière
    à se vider d'ombre.
    Nous le retournons
    jouons à ne pas nous perdre
    à ne pas nous vider de lumière
    à ne pas nous remplir d'ombre.
     
    (Trad: Colette)
     
     
    Jorge H Cadavid (poète et essayiste Colombien (1962-   ))
     
     
    El reloj de arena
    juega
    a llenarse de luz
    a vaciarse de sombra.
    Nosotros le damos vuelta
    jugamos a no perdernos
    no vaciarnos de luz
    no llenarnos de sombra.

    NB: Ce billet est plus ou moins une reprise d'il y a des années...
  • Ah ces baisers.../ Ah esos besos...

    Imprimer

    On peut bien sûr embrasser du regard, avoir de la tendresse plein les yeux, mais cela remplace-t-ils ces baisers, ces bras qui rapprochent les corps, tous ces gestes de tendresse qui me manquent, vous manquent sans doute aussi ?

    Des mois sans embrasser mes enfants, à se voir masqués, à distance...

     

    Les souvenirs de baisers suffisent-ils ? 

     

     

     

     

                                 E. Munch Beso en la orilla bajo la luz de la luna / Museo Thyssen

                                               Baiser sur la rive sous la lumière de la lune
     

     

     

    Ce baiser

    Claribel Alegría, Nicaragua (1924-2018)



    Ce baiser d'hier

    m'a ouvert la porte

    et tous les souvenirs

    que je croyais fantômes

    têtus se levèrent

    pour me mordre.

    (Trad : Colette)

     

     

    Ese beso

    Claribel Alegría (1924-2018)
    Nicaragua



    Ese beso de ayer
    me abrió la puerta
    y todos los recuerdos
    que yo creí fantasmas
    se levantaron tercos
    a morderme.