Premier poème de l'année / Primer poema del año (05/01/2019)

Une amie française m'a envoyé un joli recueil de poèmes de Jean-Pierre Siméon.
 
Déjà son titre, “La nuit respire”, inspire. En voici un poème agréable à lire.
 
 
 
Lettre aux gens très sages
 
À Sarah
 
Non il n’est pas fou
celui qui parle au vent
aux murs aux rues aux lampadaires
 
à l’ombre du chat sur la fenêtre
aux mains fragiles
qui l’aiment et le connaissent
 
Il n’est pas fou
celui qui voit la mer
dans son miroir
et des chiens bleus
dans les nuages
 
Non le poète n’est pas fou
il rêve il rêve
et nous attend
sous le manteau de son mystère
au coeur du monde imaginé
 
https://www.domestika.org/es/projects/257670-bioclimatic-...
 
Carta a gente muy buena
Para Sarah
 
No, no está loco
el que le habla al viento
a las paredes a las calles a las farolas
 
a la sombra del gato en la ventana
a las manos frágiles
que le quieren y le conocen
No está loco
el que ve el mar
en su espejo
y perros azules
en las nubes
 
No, el poeta no está loco
sueña sueña
y nos espera
bajo el abrigo de su misterio
en el corazón del mundo imaginado
(Trad: Colette)
 

16:41 | Tags : france, jean pierre siméon, lettre aux gens très sages, poésie | Lien permanent | Commentaires (4)