miaguel angel zapata

  • Une autre fenêtre / Otra ventana

    Imprimer

    Poursuivons sur le thème de la fenêtre, mais sous un angle bien différent...

     

    Une autre fenêtre
    Miguel Angel Zapata (Perú, 1955)
     
    On se lasse d’être seul à délirer
    avec sa fenêtre au milieu de la rue,
    parmi la neige qui traîne
    sa blancheur dans les ruelles oubliées.
    On se lasse de sortir pour chercher
    la même femme à la chevelure
    jusqu’aux pieds.
     
    Peut-être est-ce cela l'art de la solitude :
    écrire, écrire encore l’île avec son ciel lilas
    et la sveltesse du phare qui verse sa lumière sur
    nos cheveux en désordre.
    Peut-être est-ce seulement ça : une boussole sans mémoire
    pour les temps à venir.
     
    (Trad : Colette)
     

    fenêtre, ventana

    Otra ventana

    Miguel Angel Zapata (Perú, 1955)
     
    Uno se cansa de estar solo delirando
    con su ventana en medio de la calle,
    entre la nieve que arrastra
    su blancor por los callejones olvidados.
    Uno se cansa de salir a buscar la
    misma mujer con el cabello
    largo hasta los pies.

    Tal vez en eso consista el arte de la soledad:
    escribir repetidas veces la isla con su cielo lila
    y la esbeltez del faro que derrama su luz sobre
    nuestro cabello alborotado.
    Tal vez sea sólo eso: una brújula sin memoria
    para el tiempo que vendrá.