les oiseaux

  • Dans le ventre des moineaux / En el vientre de los gorriones

    Imprimer
    Parmi les livres reçus en cette fin d'année, il y a "Poètes aujourd'hui, un panorama de la poésie francophone de Belgique" qui m'a enchantée.

    Alors, et pour commencer une année à l'envers, cette fois j'ai traduit du français à l'espagnol...en espérant que ce changement enclenche une année meilleure, ce que je vous souhaite à toutes/tous!


    Entre los libros recibidos en este fin de año, está "Poetas hoy, un panorama de la poesía francófona de Bélgica" que me ha encantado.

    Entonces, y para empezar un año al revés, esta vez traduje del francés al español...con la esperanza de que ese cambio inicie una año mejor, ¡lo que os deseo a todas/todos!
     
    Les oiseaux 
     
    Lucien Noullez (Etterbeek, Belgique, 1957)


    Tous les jours, tous les jours je dessinais sur notre
    table un visage avec des miettes
    et tous les jours la faim l'effaçait
    ou parfois le vent en été
    qui aime les oiseaux, le vent
    du sud, à peine plus léger qu'un cœur.
    Maintenant le visage est parti dans le ventre
    des moineaux.
    L'enfance appelle et je réponds
    avec des miettes blanches. On vit de peu.
    On vit d'un peu d'amour lointain.

    (extrait de "Comme un pommier")
     
    Léonard de Vinci, anamorphose d’un visage d’enfant et d’un œil, Codex Atlanticus,1485




    Los pájaros Lucien Noullez

    Todos los días, todos los días dibujaba en nuestra
    mesa una cara con migas
    y todos los días el hambre la borraba
    o a veces el viento en verano
    al que le gustan los pájaros, el viento
    del sur, apenas más ligero que un corazón.
    Ahora se fue la cara en el vientre
    de los gorriones.
    Llama la infancia y contesto
    con migas blancas. Se vive con poco.
    Se vive de un poco de amor lejano.

    Trad: Colette


    Ref: Poètes aujourd'hui
    Un panorama de la poésie francophone de Belgique
    Liliane Wouters
    Yves Namur
    Ed: Le Taillis Pré
    en coédition avec
    La Noroît