brouillard

  • La manie de voyager / La manía de viajar

    Imprimer

     

    Dans son roman Brouillard, Miguel de Unamuno écrivait en 1913:
     
    "La manie de voyager provient de la topophobie et non de la “philotopie”*; celui qui voyage beaucoup fuit chaque lieu qu'il laisse, et ne recherche pas chaque lieu où il arrive"(Trad, Colette)
     
    Qu’en pensez-vous?
    Moi je suis  du genre sédentaire, mais une courte excursion hors de mon île de temps en temps me plaît.
     
    En su novela Niebla, Miguel de Unamuno escribía en 1914: 
     
    La manía de viajar viene de topofobia y no de filotopía*; el que viaja mucho va huyendo de cada lugar que deja, y no buscando cada lugar a que llega”.
     
    ¿Qué pensáis de ello?

    Van Gogh, Le laboureur dans un champ, 1889
     
     
    NB:
     
    *La topophobie, est une peur irrationnelle de certains lieux déterminés.
     
    *Philotopie est un néologisme et l’opposé du précédent, donc amour pour les lieux.
     
     
    *La topofobia es el sentimiento de un miedo o un temor irracional, enfermizo, persistente, injustificado y anormal a ciertas situaciones, eventos, lugares o sitios.
     
    Filotopía es un neologismo, y el contrario del anterior,o sea amor por los lugares.
     
    Lien permanent Catégories : billet, Espagne 2 commentaires