17/07/2016

Manger le marron / Comerse el marrón

Voici le quatrième billet fait d'expressions espagnoles traduites littéralement en français...sur le même ton que les précédents que vous pouvez lire iciici et ici.
 
Ce fut une sale affaire.
Toujours à l'affût d'un bon, ou d'un mauvais coup, les deux amis emmenaient souvent le chat à l'eau (llevar el gato al agua).
Mais cette fois Juan en était sorti grenouille (salir rana), Manolo était le plus habile des deux, et c'était encore lui, Juan, qui avait payé le canard (pagar el pato).
La señora Catalina était pourtant gentille et plus d'une fois elle avait rapproché son épaule pour les sortir du pétrin (arrimar el hombro). Mais ce jour-là ils étaient à deux bougies (estar a dos velas) et avaient décidé de lui chiper son vélomoteur pour le revendre.
Ponerse las botas
 
-Toc, toc, hola señora, on peut entrer?
- Hola les jeunes, je viens de préparer un bon gâteau aux amandes, vous en voulez? Les deux comparses qui étaient des vive la Vierge (Ser un viva la Virgen) sans vergogne, acceptèrent. Délicieux le gâteau, ils se mirent les bottes (ponerse las botas).
En quittant la señora, qu'ils remercièrent, ils filèrent vers son garage, mirent en marche le vélomoteur ...mais à ce moment elle apparut, furieuse.
Ni une ni deux, Manolo sauta sur la selle et disparut.
Et ce fut Juan qui mangea le marron (comerse el marrón).
 
 
Vous avez deviné le sens de ces expressions imagées? Je vous aide un peu?
 
Llevar el gato al agua: l'emporter, être vainqueur
Salir rana: échouer, rater
Pagar el pato: payer les pots cassés
Arrimar le hombre: donner un coup de main
Estar a dos velas: être fauché (ici)
Ser un viva la Virgen: être un bon vivant...! et/ou insouciant
Ponerse las botas: s'en mettre plein la panse, ou les poches!
Comerse el marrón: trinquer, écoper.

19/06/2016

Cirrus et cumulus

Je vends des nuages de couleur...
Rafael Alberti

Vendo nubes de colores...

http://cuartoenmarcha.blogspot.com.es/2011_01_01_archive.html

 

Poème pour enfants.

 

AVIS au public

 

Je vends des nuages de couleur:

les ronds, rouges,

pour sucrer les chaleurs!

 

Je vends les cirrus mauves

et roses, les aubes,

les crépuscules dorés!

 

L'étoile jaune du berger,

accrochée à la verte branche

du céleste abricotier!

 

Je vends la neige, la flamme

et le chant du crieur!

 

(Trad: Colette)

 

Pregón

 

¡Vendo nubes de colores:

las redondas, coloradas,

para endulzar los calores!

*

¡Vendo los cirros morados

y rosas, las alboradas,

los crepúsculos dorados!

*

¡El amarillo lucero,

cogido a la verde rama

del celeste duraznero!

*

¡Vendo la nieve, la llama

y el canto del pregonero!

http://www.quinoawakame.com/2013/09/welcome-back.html
 

Avant de m'envoler quelques jours hors de mon île, je vous offre, ils ne sont pas à vendre, quelques nuages d'ici.

 

Antes de marcharme unos días fuera de mi isla, os regalo, nada de vender, algunas nubes de aquí.

20/02/2016

Les lettres / Las cartas

Si envoyer et recevoir des lettres ou e-mails à/de ceux qu'on aime (un peu, beaucoup, tendrement...) est un réel plaisir, parfois les mots envoyés ou attendus génèrent une sorte de frustration.
On n'a pas osé écrire ce qu'on pense ou on s'attendait à plus d'empathie, de tendresse, à une missive plus personnelle, une réponse...
 
Enviar o recibir cartas o e-mails es un verdadero placer a/de aquellos que queremos (un poco, mucho, con ternura...), pero a veces las palabras enviadas o esperadas dan lugar a una especie de frustración.
No nos atrevemos a escribir lo que pensamos o nos esperábamos a más empatia, más ternura, a una misiva más personal, una respuesta...
 
Pierre Bonnard

 

Je viens de terminer la lecture de "Les boîtes en carton" de Tom Lanoye, et j'ai souligné ceci, (il parle des lettres reçues):

"Mais s'il est parfois malaisé d'oublier ce qui est écrit, combien plus difficile est d'oublier ce qu'on espérait voir écrit. Et ce qui reste à jamais non écrit."
 
Acabo de terminar la lectura de “Las cajas de cartón” de Tom Lanoye, y he subrayado esto, (habla de las cartas recibidas):
Pero si a veces es complicado olvidar lo que está escrito, cuánto más difícil es olvidar aquello que esperábamos ver escrito. Y aquello que queda para siempre no escrito.”
 
Ceci m'amène, presque inévitablement, à citer Kafka et ses lettres à Milena.
"Tout le malheur de ma vie - je ne le dis pas pour me plaindre, mais pour en tirer une leçon d’intérêt général - vient, si l’on veut, des lettres ou de la possibilité d’en écrire. Je n’ai pour ainsi dire jamais été trompé par les gens, par des lettres toujours ; et cette fois ce n’est pas par celles des autres mais par les miennes."

 Franz Kafka, avril 1922
 
 
Todo esto me lleva, casi inevitablemente a citar a Kafka y sus cartas a Milena.
 
Toda la desdicha de mi vida proviene, si se quiere, de las cartas o de la posibilidad de escribirlas. Y con esto no me quiero quejar, sino formular una observación instructiva. Muy pocas veces me ha engañado una persona; las cartas siempre me engañan. Y no sólo las de otros, sino
también las mías.”

 

 
 
Trouvé sans réf. sur la Toile
Enfin ce passage:
 
 
Comment a pu naître l’idée que des lettres donneraient aux hommes le moyen de communiquer ? On peut penser à un être lointain, on peut saisir un être proche : le reste passe la force humaine. Écrire des lettres, c’est se mettre nu devant les fantômes ; ils attendent ce moment avidement. Les baisers écrits ne parviennent pas à destination, les fantômes les boivent en route. C’est grâce à cette copieuse nourriture qu’ils se multiplient si fabuleusement. L’humanité le sent et lutte contre le péril ; elle a cherché à éliminer le plus qu’elle le pouvait le fantomatique entre les hommes, elle a cherché à obtenir entre eux des relations naturelles, à restaurer la paix des âmes en inventant le chemin de fer, l’auto, l’aéroplane ; mais cela ne sert plus de rien (ces inventions ont été faites une fois la chute déclenchée) ; l’adversaire est tellement plus calme, tellement plus fort ; après la poste, il a inventé le télégraphe sans fil. Les esprits ne mourront pas de faim, mais nous, nous périrons.”
 
Lettres a Milena, Prague,  avril 1922.
 Franz Kafka 
 

 

 
 
Para terminar este párrafo:
 
A quién se le ocurrió que la gente puede mantener relaciones por correspondencia! Uno puede pensar en una persona ausente y puede tocar a una persona presente; todo lo demás supera las fuerzas humanas. Pero escribir cartas significa desnudarse ante los fantasmas, cosa que ellos
aguardan con avidez. Los besos escritos no llegan a destino, son bebidos por los fantasmas en el camino. Y esa abundante alimentación hace que los fantasmas se multipliquen en forma tan
desmesurada. La humanidad lo percibe y lucha contra eso; para eliminar en lo posible todo lo fantasmal que se interpone entre los hombres y para lograr una comunicación natural, para recuperar la paz de las almas, ha inventado el ferrocarril, el automóvil, el aeroplano. Pero ya es tarde; es obvio que esos inventos han surgido en plena caída. La otra parte es mucho más serena y fuerte: después del correo inventó el telégrafo, el teléfono, la telegrafía sin hilo. Los
fantasmas no morirán de hambre, pero nosotros sucumbiremos.”

 

 
 

12/12/2015

Amandes et douceurs / Almendras y dulces

Majorque, pays des amandiers; les paysans les bichonnent et les récoltes sont abondantes.
Mais, ce n'est un secret pour personne, le plus gros producteur mondial d'amandes est la Californie. Or cette partie des États Unis est dernièrement sous le coup d'une grande sécheresse et, contrairement aux cultures d'ici où on n'arrose jamais les amandiers, leurs arbres ont besoin d'eau. (ils louent aussi le service de ruchers pour polliniser les arbres!)
Le prix des amandes grimpe à toute vitesse bien sûr et avant que leur prix ne devienne prohibitif, je vous livre la recette du délicieux Turrón Majorquin.
C'est une sorte de massepain recouvert d'une feuille, comment dire, d'hostie (pain azyme), enfin vous voyez sur la photo. 
 

Avantages très appréciables: ce turrón est mou, - ceci pour ceux dont les dents ne sont plus trop solides -, et puis il contient citron et orange.
 
 
Il se conserve très longtemps à l'abri de l'air, entouré d'un film plastique.
La dame de la vidéo a l'accent caractéristique des gens d'ici dont l'espagnol n'est pas la langue maternelle.

Mallorca, tierra de almendros; los campesinos los miman y las cosechas son abundantes.
Pero, no es un secreto para nadie, el mayor productor mundial es California. Últimamente esa parte de los Estados Unidos padece una terrible sequía y, al contrario de los cultivos de aquí donde nunca se riegan, sus árboles necesitan agua.
( ¡también alquilan el servicio de colmenas para polinizar los árboles!) 
 
Almendros secos / amandiers secs California

El precio de las almendras sube de forma vertiginosa y, antes de que su precio sea prohibitivo, os doy hoy la receta del delicioso turrón mallorquín.
Es un tipo de mazapán recubierto de una oblea.
Ventajas muy apreciadas: ese turrón es blando - eso para los que no tienen  los dientes muy sólidos - tiene limón y naranja y se conserva durante mucho tiempo.
Os dejo ver el vídeo, esa señora tiene el acento típico de aquí, ya que el español no es su primer idioma.


Ingrédients:
200 gr d'amandes pelées et réduites en poudre ou achetées en poudre
180 gr de sucre glace ou normal selon les goûts
Le jus d'une orange
Le zeste d'un citron
Cannelle selon vos désirs (moi j'en mets beaucoup comme la dame de la vidéo)
4 feuilles "d'hostie"
 
Réalisation
 Mélanger bien le tout, formez deux boules et procédez comme sur la vidéo.
Le torchon de cuisine qu'elle emploie pour tasser la pâte est humidifié.

Facile non?

19/09/2015

Patios d'antan et d'aujourd'hui / Patios de antaño y de ahora

  

      Si j'écris Patio Espagnol, vous penserez probablement à l'Andalousie plus qu'à Majorque. Et pourtant... 

 

     Si escribo Patio Español, probablemente pensareis en Andalucía más que en Mallorca. Sin embargo...
 
Dans le vieux centre de Palma et de beaucoup de villages, on trouve des centaines de patios. Cette construction traditionnelle de la Méditerranée remonte aux grecs, puis aux romains (rappelez-vous le "domus"), aux arabes aussi bien sûr. Majorque, point crucial des routes maritimes, a été envahie par tous.

 

En el casco antiguo de Palma y de otros muchos pueblos, se encuentran centenas de patios. Esta construcción tradicional del Mediterráneo data de los griegos, después de los romanos (domus) y por supuesto de los árabes. Mallorca, punto crucial de las rutas marítimas, fue invadida por todos.

 

 

 

On parle des patios comme des constructions durables dans le sens actuel du mot: tout y est calculé pour dépenser le moins d'énergie possible.

 

Se puede hablar de estos patios como de construcciones sostenibles en el sentido actual del termino: todo esta calculado para gastar la menor energía posible.

 

 
Ces maisons seigneuriales, les plus anciennes datent de la fin du XIVº, ont une façade assez austère, une grande porte en bois. On passe sous un porche couvert pour se trouver en pleine lumière, dans une grande cour carrée à ciel ouvert. On y entrait les charrettes, les chevaux.
 
Esas casas señoriales, las más antiguas datan del siglo XIV, tienen una fachada austera con una gran puerta de madera por donde, atravesando un porche, se llegaba a un gran patio cuadrado; carretas y caballerizas incluidas.

 

 

 

La cour centrale est construite en pentes douces qui mènent l'eau au centre (cfr "impluvium") où elle est recueillie dans une citerne. Citerne où tombe également l'eau des différents toits. Voilà pour l'eau.

 

El patio estaba construido con ligeras inclinaciones que llevaban el agua de lluvia al centro del mismo donde era almacenada en un aljibe. Los tejados, naturalmente, daban al patio y añadían su agua. Eso en lo que concierne al agua.

 

La lumière est apportée à toutes les fenêtres qui donnent sur ce vaste patio bien sûr, et l'air de même: grâce aux volets majorquins et au patio l'air circule et rafraîchit l'ensemble.
 
Buena parte de las habitaciones dan al patio que aporta luz y aire: gracias a las persianas mallorquinas y al patio, el aire circula y refresca el conjunto.

 

  

On y pratiquait autrefois le commerce, à l'abri des regards; la vie se passait en grande partie dans le patio où il faisait bon se reposer au frais.

 

Allí se comerciaba al abrigo de miradas indiscretas, se hacia buena parte de la vida y se podía descansar al fresco.
 
Maintenant ce sont de superbes endroits garnis de belles plantes vertes, des lieux de paix où l'esprit se repaît de beauté, lumière et calme. Comme le définissent si joliment les chinois le patio est “ un cadeau du ciel”.
 
Ahora son soberbios espacios adornados con plantas, lugares de paz donde el espíritu se alimenta de belleza, luz y calma. Por eso decían los antiguos chinos que un patio es “un regalo del cielo”

 

 

 

Sources/ Fuentes:

 

 
 

 

13/06/2015

Des plantes si étranges / Plantas tan extrañas

 

D'abord il y a cette plante, Tillandsia, qui vit de l'air, rien de plus. Difficile
 
àcroire, mais quand je suis arrivée ici je voyais partout des boules vertes
 
comme celles-ci. 
 
Primero hay esta planta, Tillandsia, que vive nada mas que del aire.
 
Resulta difícil creerlo pero cuando llegué aquí, veía por doquier bolas
 
verdes como esta.

(clic sur les photos) 
 

 

Tillandsia

 


Une voisine m'en donna un "morceau" il y a longtemps; depuis j'en ai
 
offert beaucoup. J'ai une chance: la mienne fleurit presque chaque année.
 
Il parait qu'il n'y a que les femelles qui, au printemps, s'ornent de ces
 
superbes fleurs.
 
En général elles sont suspendues dans les patios, chez moi elle se trouve
 
collée au tronc de la vigne qui recouvre la terrasse.


Tillandsia en fleur 

 

Una vecina me dio un "trozo" hace tiempo; desde entonces regalé muchos.
 
Tengo suerte, la mía florece casi cada año. Parece ser que sólo las
 
hembras se adornan de esas preciosas flores en primavera.
 
A menudo cuelgan en los patios, en mi casa está pegada a la parra que
 
cubre la terraza.

 


 

 

Ensuite il y a "mon" Cycas Revoluta. Celui-là je ne le comprendrai
 
jamais;quand et pourquoi il décide de faire des nouvelles pousses est un
 
mystère.
 
 Toujours est-il que cette année, quelques jours avant nos élections locales
 
 et régionales, il y a eu une poussée en force. Loin de m'indigner de son
 
long silence, j'ai observé attentivement le développement de ces
 
nouvelles "palmes" qui ont maintenant atteint la hauteur de leurs
 
congénères.

 

 

Cycas Revoluta

 


Luego está "mi" Cycas Revoluta. A ese nunca le comprenderé; cuándo y
 
por qué se decide en hacer nuevos brotes, es un misterio. Pero este año,
 
unos días antes de las elecciones locales y regionales, hubo un fuerte
 
empujón. Lejos de indignarme por su largo silencio, observé atentamente
 
el desarrollo de esas nuevas "palmas" que han alcanzado ahora la altura
 
de sus congéneres.

30/05/2015

Se nourrir / Alimentarse

 

 

Vivre sans manger

 

(Trad: Colette)

 

Il est de plus en plus fréquent de partager sa table avec des gens qui considèrent leur devoir de vous informer des nutriments que contient chaque aliment sur votre assiette. Si tu commandes des sardines ils te rappellent leur haut contenu en Oméga-3; s'il s'agit de brocolis comment contourner ses propriétés anti cancérigènes; si on mange avec du thé (de plus en plus fréquent) on célèbre son potentiel antioxydant et diurétique; si la salade contient des noix on commente le pouvoir énergétique et les bontés cardiovasculaires; si c'est du saumon il faut rappeler à chaque bouchée qu'on est en train de donner un coup de pied au mauvais cholestérol; (…). Moi, je le confesse, tout ça me dépasse.

 

Je m'indigne devant cette tendance à juger les aliments en effaçant tout aspect hédoniste et social; ces derniers exercent sûrement une influence plus décisive sur le bien-être que le stricte récit de leurs propriétés.

 

Je lis que les super créatifs de Sylicon Valley sont enthousiasmés par de petites poudres appelées Soylent qui, mélangées à de l'eau, évitent de passer par cette terrible épreuve qu'est manger un plat comme il faut. Soylent est un composant nutritif qui fut crée en 2003 par un ingénieur software dans le but d'épargner de l'argent et de ne perdre de temps ni dans la préparation du repas ni dans cette demi-heure perdue où on le déguste. Ce régime, qui se prend à la paille et permet à l'exécutif de ne pas quitter son ordinateur des yeux, n'est pas accepté par la science comme un substitut de la nourriture mais il y a des “branchés” qui l'adoptent avec enthousiasme.

 

Je considère que cela constitue un manque de respect envers ceux qui n'ont rien à se mettre sous la dent.
 
 

 

 

 

 

 

Soylent
Soylent

 

 

 

Vivir sin comer

 

 


Cada vez es más frecuente compartir mesa con personas que consideran que han de informarte de los nutrientes que contiene cada alimento que hay sobre el plato. Si pides sardinas te recuerdan su alto contenido en Omega-3; si la cosa va de brócoli cómo obviar sus propiedades anticancerígenas; si se come con té (cada vez más frecuente) se celebra su potencial antioxidante y diurético; si la ensalada lleva nueces se comenta el poder energético y las bondades cardiovasculares; si se trata de salmón hay que recordar que con cada bocado estamos dándole la patada al colesterol malo; (...)
Yo, lo confieso, no puedo con tanto.
Me indigna esa tendencia a juzgar los alimentos borrando cualquier aspecto hedonista o social, que finalmente seguro que ejerce una influencia más decisiva en el bienestar que la relación estricta de sus propiedades. Leo que los creativos guays de Sylicon Valley están entusiasmados con unos polvitos llamados Soylent que mezclados con agua le evitan a uno el mal trago de comerse un plato como Dios manda. Soylent es un compuesto nutritivo que fue diseñado en 2003 por un ingeniero de
software con el fin de ahorrar dinero y no perder tiempo ni en la preparación de comida ni en esa media hora preciosa que se va en consumirla. Esta dieta, que se toma con pajita y permite al ejecutivo no apartar la mirada del ordenador, no está aceptada por la ciencia como un sustitutivo de la comida pero hay modernetes que la están abrazando con entusiasmo. Considero que no es más que una falta de respeto hacia aquellos que no tienen comida que llevarse a la boca.

 

21/02/2015

Blancs / Blancos

S'il pleut ce matin, la lumière était belle ces derniers jours et il faisait un froid-chaussettes-écharpes-vestes. 
(click pour agrandir les photos, vous le savez!))
 
 
 
Il y a peu l'île a été couverte de neige, on aperçoit encore quelques traces blanches sur les montagnes, et le petit cours d'eau qui passe près de chez nous est joyeux; il accueille la neige fondue. Bruit de l'eau qui nous enchante, le lit est à sec tant de mois par an.
 
 
Février, c'est encore un mois d'hiver mais les amandiers, pressés, sont en fleur.
 

 
Peu de monde sur les routes à part des cyclistes et beaucoup d'animation à Santa María del Camí où se tient  un grand marché dominical. Comme souvent, un arrêt pour admirer le clocher de l'église baroque du XVIIIº.
 
 
 
 
 
D'une petite route à l'autre, le plaisir d'encore nous perdre, de découvrir et nous surprendre, malgré tant d'années à sillonner cette île dont chaque lumière et parcelle fait maintenant partie de nous.
Si bien llueve esta mañana, la luz fue bonita esta semana y hacía un frío de calcetines-bufandas y chaquetas.
Nevó hace poco, quedan aún unas trazas en las montañas, y el riachuelo que pasa cerca de casa está alegre; acoge la nieve derretida. Ruido del agua que nos encanta, el lecho está seco durante tantos meses al año. 
 
Febrero, todavía es invierno pero los almendros, apresurados, están cubiertos de flores.
 
 

 

 
 

 

Poca gente en la carreteras excepto unos ciclistas y mucha animación en Santa María del Camí donde tiene lugar el gran mercado dominical. Como pasa a a menudo, parada para admirar el campanario barroco del siglo XVIII. 
 
De una carreterrilla a la otra, el placer de perdernos, de descubrir todavía y sorprendernos a pesar de tantos años pasados a recorrer los caminos de esta isla donde cada luz y parcela forma ahora parte de nosotros.

30/11/2014

Arriver et baiser le saint / Llegar y besar el santo

Voici le troisième billet (les 2 premiers sont ici et ) qui traite d' expressions espagnoles. Cette fois encore je me suis amusée à les traduire littéralement...trouverez-vous leur signification?

 

Juan avait toujours parlé par les coudes (hablar por los codos), intarissable depuis son enfance. Souvent, faute de compagnie, il parlait seul et là aucune limite à ses rêves, projets.
 
Intelligent et bon élève, ses parents lui conseillèrent de devenir avocat: “avec une telle verve, ce sera “coudre et chanter” (coser y cantar) " disaient-ils.
Juan les avait crus.
Une fois ses études terminées il pensa, oh erreur, que ce serait “arriver et baiser le saint”(llegar y besar el santo)
Jamais il ne s'était imaginé qu'autant de concurrents se présenteraient au même poste d'avocat de l'entreprise BUHO. On lui donna le numéro 22, chose qui le laissa à carreaux (quedarse a cuadros).
Dans la salle d'attente il rencontra l'ancien avocat de la boîte qui lui dit: celui qui veut des poissons qu'il se mouille le cul (el que quiera peces que se moje el culo). 

 

 

 Les autres candidats, tous fort bavards, s'approchèrent et une discussion fort animée s'ensuivit.
Fort animée et de plus en plus bruyante, au point que l'avocat général renvoya chaque hibou à son olivier (Cada muchuelo a su olivo)

C'est penaud que Juan rentra chez lui; il avait pris sa décison: il deviendrait oiseleur.

 

 

 

Coupe à l'oiseleur

 

 

 

Wiki: 

 

Tondo d'une coupe ionienne à figures noires dite « coupe à l'oiseleur ». Provenance : Étrurie (?), fabriqué dans la Grèce de l'est v. 550 av. J.-C. Deux oiseaux, des oisillons dans un nid, une sauterelle et un serpent sont dispersés dans un décor végétal luxuriant où évolue le personnage central (peut-être Dionysos si les arbres à ramures sont identifiés à des ceps de vigne)

 

 

 

 

 

 

 

16/11/2014

Feuilles et fleurs / "Fulls i flors"

 

C'est un ami.

 Il est fleuriste, mais surtout artiste.

Un hasard ou une chance lui ont fait trouver un superbe endroit où s'installer: un vieux patio majorquin.

 

Pour y arriver, on se perd avec plaisir dans un dédale d'étroites rues où, visiblement, vivaient (vivent?) des familles fortunées car les patios se succèdent, ornés de plantes, voire d'arbres, de volées d'escaliers majestueuses.

 

 

Mardi dernier donc, je le retrouve dans son nouvel environnement. Il est heureux, il y a de quoi.

 

Chaque détail est artistique, soigné, élégant mais simple et si beau!

 

 

Pour vous qui n'habitez pas Majorque, voici quelques photos et son site: http://www.fullesiflors.com/

 

 
Es un amigo.

 Es florista, pero sobre todo artista.

 


 

Una casualidad o suerte le hizo encontrar un magnífico lugar para instalarse: un patio antiguo mallorquín.

 

Para llegar, uno se pierde con gusto en un dédalo de estrechas calles donde, visiblemente, vivían (viven?) familias afortunadas ya que se suceden los patios, adornados de plantas, árboles, escaleras majestuosas.
El martes pasado me le encontré en su nuevo entorno. Está feliz, hay de que.

 

Cada detalle es artístico, cuidado, elegante pero simple y precioso.

 

 

Para vosotros que no vivís en Mallorca, aquí unas fotos y su website:

 

 

 

Un patio

 

 

 

Avec le soir
se fatiguèrent les deux ou trois couleurs du patio.

 

 
Cette nuit, la lune, le cercle clair,
ne domine pas son espace.
Patio, ciel endigué

 

 
Le patio est la pente
par laquelle le ciel se répand dans la maison.

 

 

Sereine,
l'éternité attend dans la croisée des étoiles.

 

 
Il est doux de vivre dans l'amitié obscure
d'un porche, d'une treille et d'un puits.

 

J.L Borges / Trad: Colette

 

 

 

Un patio

 



Con la tarde
se cansaron los dos o tres colores del patio.

Esta noche, la luna, el claro círculo,
no domina su espacio.
Patio, cielo encauzado.

El patio es el declive
por el cual se derrama el cielo en la casa.

Serena,
la eternidad espera en la encrucijada de estrellas.

Grato es vivir en la amistad oscura
de un zaguán, de una parra y de un aljibe.

Jorge Luis Borges
Fervor de Buenos Aires (1923)


Fotos: Dani y Colette

26/10/2014

Tissus colorés / Telas coloridas

Pour égayer cette semaine et donner de la couleur locale, voici les tissus typiquement majorquins appelés "lenguas" ou "llengües malloquines". (langues)

http://www.cuadernobrillante.es/teixits-vicens  


La technique, celle des ikats, est antique et seule en Europe Mallorca a conservé cette tradition de teinture et tissage. Faits de coton , de lin, et pour les tissus les plus fins on ajoute de la soie, ces tissus multicolores sont une merveille.
La couleur initiale était le bleu indigo mais s'est diversifiée et toutes les maisons "comme il faut" avaient (ont) rideaux, couvre-lits, coussins...dans ce tissu.

 







Les photos ont été prises à La Granja, une demeure antique qui était à l'époque autosuffisante, et qui a recréé les divers ateliers.
Las fotos han sido tomadas en La Granja, una "posesión" antiguamente autosuficiente, que a restaurado los diversos talleres.


Para animar esta semana y dar bonitos colores locales, aquí la típica tela mallorquina llamada "tela de lenguas" o "llengües mallorquines".
La técnica, la de los ikats, es antigua y el único lugar de Europa donde se ha conservado esa tradición de tinte y tejido es Mallorca. Las telas hechas de algodón, de lino, y para las telas más finas se añade seda, son una pura maravilla. 

El color inicial era el azul índigo y todas las casas bien tenían (tienen) cortinas, cojines, colchas...hechos de esa tela.




http://www.bondianliving.com/shopping-ideas/

19/10/2014

Souci écologique / Preocupación ecológica

 

N'ayant jamais beaucoup voyagé j'ignore si cette particularité existe ailleurs que dans mon village: des trottoirs pour arbres.

Nunca viajé mucho e ignoro si esa particularidad existe en otro lugar que en mi pueblo: aceras para árboles.

 

 

 

 

 


 

 

 


 


 


 

14/06/2014

Vers le haut / Hacia arriba

Pourquoi oublions-nous souvent de lever la tête, les yeux?

Là-haut se passent des choses tout à fait intéressantes, amusantes, parfois insolites...

¿Por qué olvidamos a menudo levantar la cabeza, los ojos?

Allí ocurren cosas de gran interés, divertidas, a veces insolites....

 

Une maison, un escalier de Valldemosa,(pour E.H)

 

Si les chauves ont toujours eu ma plus vive compassion, ma sympathie, la solution trouvée par celui-ci, aperçu lors d'une balade entre amis dans la ville de Palma, m'a fait rire.

Si los calvos siempre tuvieron mi viva compasión, mi simpatía, la solución encontrada por este, visto en una calle de Palma, provocó mi risa.

                                  Photo Colette

  

 

Photo TH/JPB (merci)

 

 
 

07/06/2014

Accumuler le futur / Acumular el futuro

Meurent des poètes, abdiquent des rois; peut-être rêvaients-ils d'éternité...

 Difficile à imaginer cette éternité, comment la représenter? Aujourd'hui deux poètes, chacun a son idée sur le sujet.




Mueren poetas, abdican reyes, tal vez soñaban con la eternidad...
Difícil de imaginar esa eternidad, ¿cómo representarla?
Hoy dos poetas, cada uno tiene su idea al respeto.

 

 

L’éternité (1963)

 

Eugène Guillevic

 


L’éternité
ne fut jamais perdue.
Ce qui nous a manqué
fut plutôt de savoir
la traduire en journées,
en ciels, en paysages,
en paroles pour d’autres,
en gestes vérifiables.
Mais la garder pour nous
 n’était pas difficile
 et les moments étaient présents
où nous paraissait clair
que nous étions l’éternité.

 

 

 

La eternidad

La eternidad
jamás fue perdida.
Lo que nos faltó
más bien fue saber
traducirla en días,
en cielos, en paisajes,
en palabras para otros,
en gestos comprobables.
Pero guardarla para nosotros
No era difícil
Y los momentos estaban presentes
donde nos parecía claro
que nosotros eramos la eternidad.

(trad: Colette)

Peinture, Jean Claude Pirotte

 

 



Juan Gelman, poésie en prose / poesía en prosa


L'éternité est une idée violente / capitaliste/ accumuler du futur. La conscience se libère d'elle-même quand elle vire sa lumière dans les respirations de la rosée.
Fulgurances des oreillers où le temps se dénude et l'ordre de l'amour se perd. La nuit mûrit / les vérités du corps se font la cour / les heures qui s'en vont.

(trad- Colette)

La eternidad es una idea violenta / capitalista / acumular futuro. La conciencia se libra de sí misma cuando vira su luz en las respiraciones del rocío. Fulgor de las almohadas en las que el tiempo se desnuda y el orden del amor se pierde. La noche madura / las verdades del cuerpo conocen el cortejo / las horas que se van.
(
In memoriam. Ciudad de México, 5 agosto 2012)

19/05/2014

Au vent de Marseille / Al viento de Marsella

Une semaine de découvertes, tant humaines - si chaleureuses! -, qu'architecturales; accompagnés de dame nature, si belle entre Marseille et Lyon. Le mistral ne nous a pas quittés, le soleil non plus.

Una semana de descubrimientos, tanto humanos, tan cálidos, como arquitectónicos; acompañados por una naturaleza tan bella entre Marsella y Lyon. El mistral no se separó de nosotros, tampoco el sol.

C'est en suivant des lignes, passerelles, ponts, rues, fils de pêcheurs,  allées de fleurs que nous nous sommes baladés, souvent au hasard, plusieurs fois accompagnés d'excellents amis-guides. Un vrai plaisir.


Fue siguiendo lineas, pasarelas, puentes, calles, hilos de pesacadores, sendas de flores como paseamos, a menudo al azar, varias veces acompañados de excelentes guías-amigos. ¡Un placer!

Aujourd'hui Marseille et, bien sûr l'unique, l'innovateur Mucem; et  derrière La Major, la cathédrale.
Hoy Marsella y, claro el único e innovador Mucem; detrás, La Major, la catedral.

Superbe et impressionnante la passerelle qui mène du vieux quartier de la ville au musée.
Magnífica e impresionante la pasarela que lleva desde el barrio antiguo al museo.


 

 

 





La cour intérieure est ouverte à tous, on peut s'y installer confortablement, y contempler la mer et la rive opposée à travers ces dentelles qui recouvrent tout l'édifice. Magique.
El patio interior está abierto a todos, uno se puede instalar confortablemente, contemplar el mar y el lado opuesto del puerto a través de este encaje que cubre todo el edificio. Mágico.




Odeurs...Olores...

Chemin de fleurs, samedi matin / Camino de flores, sábado por la mañana

Retour de pêche...la taille des sardines ne m'a pas impressionnée! :-))
Vuelta de la pesca...el tamaño de las sardinas no me impresionó :-))


Dans le vieux quartier, le Panier, des ruelles en pente, des escaliers partout. Un peu essoufflée, en m'arrêtant j'ai vu ce tag.

En el barrio antiguo, le Panier, las callecitas suben, escaleras por todas partes.
Es bastante fuera de aliento me paré y vi ese tag.