01/09/2018

Un génereux solitaire / Un generoso solitario

Inutile de vous dire que dans ma Flandre natale le caroubier était pour moi inexistant ou alors un arbre de romans, de Pagnol peut-être. C'est en arrivant ici, il y a une quarantaine d'années,  que j'ai peu à peu découvert la générosité et la beauté de cet arbre, sa forme et les multiples usages de ses fruits, des gousses brunes et sucrées dont les graines de poids égal, 0,2 grammes, ont servi de mesure pour les pierres précieuses et les perles, le carat. Sur ce site diverses informations intéressantes.


La farine de caroube a la couleur et le goût du cacao pur, ne contient pas de gluten. On peut le mélanger à d'autres farines pour en faire du pain, à du riz dans des gâteaux...Ses gousses servent principalement d'aliment pour le bétail mais aussi dans les produits pharmaceutiques et dans la parfumerie, ainsi, ai-je lu, que dans les crèmes glacées..

Mais je vous emmène en balade dans l'arrière pays de mon île sur la piste de cet arbre, de son ombre. Il était 19h. Nous avions deux buts précis: voir ce qu'il était advenu d'un vieux tronc couché et ramener des caroubes pour nos lapins.
 
 
Foto Colette, Caroubier près de Calvia
 

No vale la pena deciros que en mi Flandes natal el algarrobo no existía. Y si existía era un árbol de novelas, quizás de Pagnol. Fue al llegar aquí, hace unos cuarenta años, cuando, poco a poco, descubrí la generosidad y la belleza de este árbol, su forma y los múltiples usos de sus frutos, unas vainas marrones y azucaradas cuyos granos de idéntico peso, 0,2gramos, sirvieron de medida para las piedras preciosas y las perlas: el quilate.
 
La harina de algarrobas tiene el color y el gusto del cacao puro y no contiene gluten. Se puede mezclar a otras harinas para hacer pan, al arroz en los pasteles…Se usa principalmente como alimento para animales pero también en perfumería, productos farmacéuticos y, leí, helados.
 
Os llevo de paseo al interior de mi isla en busca de este árbol y su sombra. Eran las 19h y teníamos dos fines precisos: ver qué había ocurrido con un viejo tronco acostado y traer algarrobas para nuestros conejos.


Foto Colette, Mallorca 2018


 

Un sac de caroubes vite rempli.

 

 


 
 
Et voilà le vieux tronc couché.
Non seulement il ne s'est pas désintégré mais, deux ans plus tard, il semble avoir repris vigueur.
 

 

Le Caroubier


Sur le chemin du retour un bel exemplaire, mi-couché, bien vert.

Commentaires

Superbe, merci

Écrit par : grindesel | 01/09/2018

Plaisir de vous retrouver Grindesel!

Écrit par : Colette | 01/09/2018

Hola Colette,

Auprès de mon arbre, je vivais heureux, (…) j’aurais jamais dû le quitter des yeux…
(Chœur des lapins enfermés dans vos clapiers)

Difícil de encontrar un poema en la gloria del algarrobo …

En fouillant sur la toile, quelques vers, un brin élégiaques ma foi, d’un poète grec contemporain. Cela ne casse pas trois pattes à un canard, comme on dit à la TdG, peut-être aussi a-t-il confondu les caroubiers avec les saules et les cyprès du cimetière voisin…

Les caroubiers dans le désert
pleurent la nuit
regardant les nuages lourds qui passent,
qui passent sans cesse.
Les caroubiers dans le désert
pleurent la nuit, seuls.

(Inertie vertigineuse)
Armeftis Costas

Vous fait grâce de la version originale. Même si les Grecs ont établi des comptoirs sur votre île au temps de leur splendeur, j’ignore si l’idiome a toujours cours...
Les vôtres de caroubiers pleurent-ils aussi la nuit, comme des veaux (marins, il va sans dire) ?

Histoire d’égayer l’ambiance et vu le thème de votre billet, j’ai pensé à Queneau, grand connaisseur arboricole devant l’Eternel... Dans son Chant des bois, il est question d’un sycomore (en trouve-t-on sur votre île ?). Cela ne nourrit pas les lapins, pero el poema ciertamente es mucho más divertido… C’est un peu décalé, d’un autre temps, on y parle d’ondes téséfiques… Un néologisme actuellement ringardisé, allez demander à la jeunesse ce que signifie le sigle TSF, l’ancêtre de la radiodiffusion…

Le chant des bois

Dans la prairie altier marchait un sycomore
il gardait ses moutons aux sons d'un transistor
balançant son feuillage au rythme des musiques
que jettent à tout vent les ondes téséfiques
Un agneau qui tétait engraissant ses gigots
dit : vieux voudrais-tu pas éteindre ta radio
ça fait tourner le lait de ma maman brebis
et c'est mauvais pour moi, moi qui suis son petit
Alors le sycomore prenant son transistor
l'enterre sous ses pieds que l'on nomme racines
c'est pourquoi l'on entend dans les forêts voisines
parfois au fond des bois un petit air de cor

Raymond Queneau
Battre la campagne
Gallimard, 1968

Buena semana, Colette.

Écrit par : Gislebert | 01/09/2018

@ Gislebert, quand l'esprit de Queneau bat la campagne il en sort des carats!
Pas de sycomores ici, mais de très nombreux figuiers, de moutons...jamais donné de figues à nos lapins. Cuisiner un lapin aux figues un de ces jours peut-être?

Les caroubiers sont intéressants aussi parce qu'ils résistent aux incendies, à la sécheresse. À Chypre il en ont planté 6000 l'an dernier.

Je n'avais trouvé quasi aucun poème sur le Caroubier, peut-être était-il considéré "pas noble"? je l'ignore.

Bon dimanche, merci!

Écrit par : Colette | 02/09/2018

Merci pour cette délicieuse balade Colette.
Il ne manque que les parfums et les bruits des insectes, mais on se les invente facilement devant ces paysages de lumière.

Bon dimanche!

Écrit par : hommelibre | 02/09/2018

@Merci à vous Homme Libre. En ce moment il y a beaucoup de guêpes et de moustiques, j'aime mieux ne pas trop les entendre ceux-là. Par contre les cigales en bruit de fond est fort réjouissant.
Cela me fait plaisir de partager la lumière avec vous qui êtes peut-être dans la grisaille.

Écrit par : Colette | 02/09/2018

@Colette,

Vos lapins ont bien de la chance d'avoir des caroubes au menu !

J'en ai goûté sous forme de pâte à tartiner en Algarve et c'était vraiment délicieux ! Si c'était mieux connu, Nutella pourrait être poussée à la faillite. ;-)))

Est-ce que vous utilisez aussi ces caroubes sauvages dans votre cuisine ?
Ou faut-il une variété particulière pour la consommation humaine ?

On peut faire de la farine à partir glands de chêne, mais c'est un travail long et minutieux. De plus, le résultat est insipide, on n'a donc pas de raison de s'y mettre de nos jours. Mais autrefois, lorsque la nourriture était moins abondante et moins facile à obtenir, cela avait du sens.

Écrit par : Calendula | 02/09/2018

Bonjour Calendula,

Auparavant les caroubes n'étaient destinées, en principe, que pour nourrir les animaux. Mais j'ai lu que pendant la guerre civile et les années de famine, les gens en consommaient.
Que je sache il n'y a pas de variétés de caroubiers, mais je peux me tromper, of course!
Depuis lors, vous le verrez dans les magasins bio, on vend de la farine. Elle a la couleur et le goût de chocolat sucré. Je la mélange avec de la farine normale pour certains gâteaux. Ou à du riz, c'est délicieux.
Cette farine se dissout facilement dans le liquide et peut donc remplacer (avantageusement) le Nesquick et autres.

On a découvert qu'elle est excellente pour combattre le cholestérol, la diarrhée ou son contraire. Si vous cherchez sur Internet vous trouverez facilement toutes ses applications, tant en cuisine que pour la santé.

Faites-moi savoir si un jour vous en employez!
Bon dimanche.

Écrit par : Colette | 02/09/2018

"Cuisiner un lapin aux figues un de ces jours peut-être?"

Voix d'un lapin des siens porte-parole: "Pas d'accord!"

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/09/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.