19/05/2018

Passion / Pasión

 

Fable de Samaniego (1745-1801)
Les fourmis
 
 
Ce qu'aujourd'hui sont les fourmis,
Étaient les hommes d'antan:
De leurs biens propres et de ceux d'autrui
Ils faisaient leur provision.
Jupiter, qui depuis des siècles
Observait cette passion,
N'en pouvant plus,
En fourmis les transforma:
Ils changèrent de forme;
Et d'habitudes? Jamais.
(Trad: Colette)
 

 

Photo Kwarkito "Eurogroupe fourmis"  
 
Las hormigas 
Fábulas, Samaniego 
 Lo que hoy las hormigas son,
 Eran los hombres antaño:
 De lo propio y de lo extraño
 Hacían su provisión.
 Júpiter, que tal pasión
 Notó de siglos atrás,
 No pudiendo aguantar más,
 En hormigas los trasforma:
 Ellos mudaron de forma;
 ¿Y de costumbres? Jamás.

 

Commentaires

Bonjour Colette,

Un texte amusant aujourd'hui!
La fable est un exercice particulier, en particulier pour ses divers prismes et jugements moraux.

Question: pourquoi donc Jupiter en a-t-il eu assez de voir les hommes faire provision de biens? N'est-ce pas leur survie, et une économie planifiée de leurs besoins? Qui pourrait le leur reprocher? Jupiter semble ne pas apprécier, au nom de... je ne sais quoi non explicité. Au nom d'un bruit de fond peut-être: accumuler des biens, ce n'est pas bien.

Bon, d'accord, ce n'est pas le sujet: les habitudes sont le sujet...
:-)

Ici beau mais léger frais.
Bonne journée!

Écrit par : hommelibre | 20/05/2018

@ Bonjour Homme Libre,

Oui, une fable bien amusante, Jupiter hors de lui (doit-on penser "pauvre Jupiter") pour cause de nos travers?
Peut-être, car comme vous le dites les fables ont de multiples possibles interprétations, devons-nous nous centrer sur "ceux d'autrui". Voler en quelque sorte le bien des autres, ce que font les fourmis tous les été dans ma boîte à sucre:-))

Je note aussi que faire des provisions au delà de nos besoins (ce que ne font pas les animaux en général dans la nature) mène à une déprédation générale. Acheter par exemple plus de nourriture que nécessaire et jeter après...

Enfin, prenons cela en riant ce matin, le temps est frais, nuageux, trop frais pour le mois de mai, on attend le "réchauffement" dont vous expliquez si bien le mécanisme.

Bon dimanche!

Écrit par : Colette | 20/05/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.