18/03/2017

Nuit témoin / Noche testigo

Un jour je reçois ce gentil message:
"Je suis auteure, poète. Et je tombe sur votre blog à deux reprises en faisant de petites recherches.
Je suis très sensible à la poésie espagnole.

Je vous remercie de m'avoir fait découvrir de grands poèmes."

Signé: Laurine Rousselet.

Nous prenons contact, et sur mon offre de traduire/publier un ou deux de ses poèmes...voici le premier.

Un día recibo un mensaje muy amable y alentador de la poetisa francesa Laurine Rousselet. No la conocía y le ofrecí traducir un par de poemas suyos al español. Aquí tienen el primero:

 

Robinet Testart, Hypsipyle écrivant. Manuscrit, vers 1496-1498 © Bnf, Paris, FR 875

 

 
 
la fièvre se tient dans la valise
gagnée par le temps et l’itinérance
ouvrir sa trousse
y fourrer de l’écrire
du bleu et des galets
des rendez-vous capables
 
le ciel n’est pas pastel
il coûte des rideaux de pluie
ombres
déflagrations
 
sauter dans la vie
les deux pieds trempés d’incertitude
 
Laurine Rousselet
Extrait de: Nuit témoin, éditions Isabelle Sauvage, Plounéour-Ménez, France, 2016.
                                 
 
la fiebre está en la maleta
vencida por el tiempo y los traslados
abrir el estuche
embutir lo escrito
el azul y los guijarros
y las citas posibles
 
El cielo no es apastelado
cuesta cortinas de lluvia
sombras
estallidos
 
saltar a la vida
los pies empapados de incertidumbre.
 
(Trad: Colette)
 

Les commentaires sont fermés.