09/11/2015

Temps et silence / Tiempo y silencio

 

Cesaria Evora, ici en espagnol avec le chanteur espagnol des îles Canaries, Pedro Guerra.


Une maison dans le ciel

Un jardin dans la mer
Une alouette sur ton cœur
Un nouveau départ

Un désir d'étoiles
Un soupir* de moineau
Une île dans ton lit
Un coucher de soleil

Temps et silence
Cris et chants
Cieux et baisers
Voix et chagrin

 Naître dans ton rire
 Grandir dans tes larmes
Vivre sur tes épaules
Mourir dans tes bras

(trad:Colette)
 
Una casa en el cielo
Un jardín en el mar
Una alondra en tu pecho
Un volver a empezar
 
Un deseo de estrellas
Un latir de gorrión
Una isla en tu cama
Una puesta de sol
 
Tiempo y silencio
Gritos y cantos
Cielos y besos
Voz y quebranto
 
Nacer en tu risa
Crecer en tu llanto
Vivir en tu espalda
Morir en tus brazos
 
* le mot exact est "battement", mais...

Commentaires

Que c'est léger et triste à la fois ! J'adore Cesaria Evora et ses rythmes dansants.
Pour moi, l'espagnol aura toujours une mélodie exotique et forcément poétique. Le cap-verdien de Cesaria est plus énigmatique, on devine un mot épars, par hasard.

Une idée m'est venue, en écoutant la chanson :
"une aile de moineau" en lieu et place de "soupir de moineau", pour garder l'idée du "battement", qui irait bien avec ce rythme, justement...

Écrit par : Calendula | 09/11/2015

Bonjour Calendula, vous avez raison, sa langue "créole" est difficile à comprendre pour nous.

Merci pour la suggestion ailée et en mouvement! Mais avec ailes on s'éloignerait fort du sens voulu je pense car "latir" se réfère au battement du cœur, pour les ailes il y a "aleteo".

Superbe soleil sur mon île, je vous souhaite une belle journée.
Bien amicalement.

Écrit par : colette | 09/11/2015

Merci, Colette, de nous rappeler cette toute grande chanteuse!

La traduction est un art que vous pratiquez avec une infinie sensibilité.

C'est toujours un plaisir de vous lire, même si je ne me manifeste pas à chacun de vos sujets.

Belle journée à vous, Colette!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/11/2015

@Colette,

Ah les nuances, la richesse du vocabulaire !
Vous avez donc fait un choix judicieux. Avec l'explication, j'apprécie encore plus de lire et d'écouter la version en espagnol.
La traduction est un art si difficile et en même temps un défi presque ludique.

Nous avons également un soleil radieux et environ 18° en journée, depuis plusieurs jours déjà. Les couleurs d'automne sont magnifiques et nous n'avons pas souvent l'occasion de les admirer ainsi en novembre, surtout en plaine.
C'est donc un plaisir rare de contempler cela.
Bonne continuation :-)))

Écrit par : Calendula | 09/11/2015

@ J'en rougis chère Hélène, grand merci. Un travail de l'ombre celui des traducteurs/trices.
Je suis vos billets en pensant souvent combien les cultures, les caractères sont riches et divers. Entre russes et espagnols, des liens, des intérêts communs aussi.

Excellente journée, amicalement.

Écrit par : colette | 09/11/2015

@Calendula, ludique, vous l'avez dit...il y a des jeux ardus mais quand une solution pointe, c'est vraiment un plaisir.

Saint Martin est généreux cette année, croyez-vous qu'il fête un évènement spécial? ;-))

Écrit par : colette | 09/11/2015

Saint-Martin partage peut-être le plaisir que nous avons à communiquer sans jamais nous rencontrer, c'est un des avantage du blog, sans se connaître on se parle, on n'a pas toujours le même avis mais cela n'empêche pas d'échanger nos avis, idées et constatations. Bonne semaine Colette et à bientôt.

Écrit par : grindesel | 09/11/2015

@ Oh oui Grindesel, ce doit être ça!
C'est un vrai plaisir en effet d'élargir l'horizon, de créer des liens, de s'encourager parfois.
Merci à vous et bonne semaine.

Écrit par : colette | 09/11/2015

Les commentaires sont fermés.