10/10/2015

Balade d'automne / Paseo otoñal

Dimanche dernier soufflait un vent doux et chaud, comme une caresse sur les bras nus.
El domingo pasado soplaba un viento dulce y cálido, parecido a una caricia en los brazos desnudos.

 


Tiens, il fait à nouveau chaud? Je ne suis pas très calée en saints, mais il paraît que c'est "le petit été de Saint Michel".
Anda, ¿otra vez hace calor? No estoy muy puesta en los santos, pero parece que es "el veranillo de san Miguel".
La ciel est couleur crème, un peu de bleu par moments, une balade dans les sous-bois se décide: les arbouses sont-elles mûres? L'Erica en fleur? En route pour la zone de Galilea, Capdellá, Calvià.


El cielo es de color crema, algo azul a ratos, decidimos dar un paseo por el sotobosque: ¿están maduros los madroños? ¿La Erica en flor?. Carretera hacia la zona de Galilea, Capdellá, Calviá.

 

Sur la route cette sculpture, fragile. En la carretera esta frágil escultura.

 

(clic pour agrandir)

 

A un tournant surgit une belle plante d'Erica, mais plus loin c'est tout le flanc de la montagne qui en est couvert.
En una curva aparece una bella planta de Erica, pero más allá es toda la ladera de la montaña que está cubierta.

 

Erica

 



 

Voilà les arbouses, pas encore rouges, les oiseaux en feront bientôt leur déjeuner; ne pas en abuser, ils contiennent de l'alcool...!
Por fin unos madroños todavía verdes, pero pronto los pájaros los convertirán en almuerzo; no hay que abusar, contienen alcohol...!

 

 

Madroño / Arbousier

 



Encore de quoi faire un festin, un lentisque.
Otro festín, un lentisco.

 

 
Lentisco

 


Dans la plaine, l'arbre qui attire le plus mon attention est le caroubier.
Un arbre généreux aux feuilles d'un beau vert et joliment découpées. Les troncs les plus anciens ont souvent des formes extraordinaires, et les fruits employés pour l’alimentation du bétail, mais aussi pour faire un chocolat délicieux, pas gras du tout (contrairement au cacao), des farines sans gluten, et autres.

En el llano, el árbol que más me llama la atención es el algarrobo.
Un árbol generoso con hojas de un bonito verde y finamente dibujadas. Los troncos antiguos tienen a menudo unas formas extraordinarias y los frutos, empleados en la alimentación del ganado pero también para hacer un delicioso chocolate, nada grasiento (la contrario del cacao), harinas sin gluten y multiples usos más.

 

Algarrobo / Caroubier

 

 

 

Le Galatzó vu de Capdellà

 


Avant de reprendre la route qui mène à Calvià, je traîne encore un moment. Ce peut sembler un peu "simplet" mais je me sens en harmonie avec ces sous-bois, cette nature sauvage. Peut-être, comme disait Nietzsche, est-ce parce qu'elle n'a pas d'opinion sur moi/nous....

Antes de retomar la carreta hacia Calviá, me demoro un poco más. Puede parecer un poco "simplote" pero me siento en armonía con el sotobosque, esa naturaleza salvaje. Tal vez, como decía Nietzsche, es porque ella no tiene opinión sobre mí/nosotros...

 

Algarrobo / caroubier

Commentaires

Bonsoir Colette et merci pour ces photos magnifiques, les caroubiers et les arbousiers en particulier. Bon dimanche à vous et amitiés.

Écrit par : grindesel | 10/10/2015

Je me suis laissé prendre tout au long de cette promenade.
Magnifique, tout est si simple et beau.
Et puis, j'ai plutôt quelques résistances avec Nietzsche, mais là c'est du miel.
J'ai du plaisir à vous lire, dans les deux langues. C'est limpide. Si je vous lis vingt fois de suite je saurai parler.
!!!

Ici c'est l'automne gris qui est venu, avec d'épais stratus qui galopent sous la bise d'altitude. J'aime aussi.
Belle soirée, bon week-end.

Écrit par : hommelibre | 10/10/2015

@ Avec plaisir Grindesel, passez un excellent dimanche.
Merci de votre fidélité!

Écrit par : colette | 10/10/2015

@ Homme Libre, j'attends avec patience le moment où vous laisserez quelques mots ici en espagnol! ;-)

Les nuages d'automne sont souvent de toute beauté, les nuances de gris infinies.
Passez un agréable dimanche, à bientôt.

Écrit par : colette | 10/10/2015

Tal vez, Colette, tal vez...
Heureusement, vous êtes patiente.
Depuis un moment j'ai cessé de creuser l'espagnol et d'apprendre, je ne pouvais pas tout faire. Mais je vous lis toujours en deux langues.
Et je trouve votre billet de ce jour particulièrement limpide sur la langue traduite, alors cela m'a redonné goût.

J'aurais plutôt envie de vous faire ce plaisir. Mais, il faudra beaucoup de paciencia... beaucoup, et sans garantie!

:-)
Bon dimanche.

Écrit par : hommelibre | 11/10/2015

Les commentaires sont fermés.