22/08/2015

Une tiède soirée / Una tibia tarde

Inattendu cet e-mail venu tout droit d'Équateur. Une poétesse me remerciait d'avoir traduit, il y a tout un temps, “Choses absurdes”. Elle avait aimé ma traduction. Un échange de courriers chaleureux et voilà que Rosa Amelia Alvarrado Roca vient de me faire parvenir un très beau cadeau: son dernier recueil, une anthologie personnelle de poèmes inédits. 

 

 

Una tarde tibia poemas Rosa Amelia Alvarrado

 

 

La présentation est très soignée, de fins dessins de Pilar Bustos séparent les différenets parties du livre. Bref, un présent dédicacé “Para Colette en reunión de la poesía y el habla castellana...” qui m'a fait grand plaisir
Rosa Amelia a fait des études de philologie et lettres à Paris, elle comprend donc parfaitement le français et c'est donc avec grand soin que j'ai traduit ces poèmes, choisis surtout en fonction de ma capacité à les rendre en français de façon musicale.
 
Inesperado el e-mail llegado directo desde Ecuador. Una poetisa me daba las gracias por haber traducido, hace tiempo, “Cosas absurdas”. Le había gustado mi traducción. Continuó con un intercambio de cálidos correos y he aquí que Rosa Amelia Alvarrado Roca me ha hecho llegar un precioso regalo: su último poemario, una antología personal de poemas inéditos.
 
Una presentación muy cuidada, delicados dibujos de Pilar Bustos en la hojas que separan las diferentes partes del libro. En fin, un presente dedicado: “Para Colette en reunión de la poesía y el habla castellana...” que me ha complacido mucho.
Rosa Amelia ha estudiado Filología y Letras en París. Como comprende perfectamente el francés, he traducido sus poemas con el mayor esmero y los he escogido sobre todo en función de mi capacidad para restituirlos en francés de manera musical

 

 
Navegando

 

Quiero trepar por las venas
de tu navío
navegar por tu sangre morena de sol
quiero llegar al corazón de tu barca herida
que vive en el silencio
al borde del acantilado

 

quiero ser el puerto
donde anclar tus tormentas

 

 

Navigant

 

 
Je veux escalader les veines
de ton vaisseau
naviguer sur ton sang brun de soleil
je veux arriver au cœur de ta barque blessée
qui vit en silence
au bord de la falaise
 
je veux être le port
où ancrer tes orages

 

 

 

(clic pour agrandir)

 

 

 

Canto insomne 

 

Tengo un canto
metido en la mitad de la garganta
que no tiene notas
ni tiene armonías
es apenas una voz delgada como fino hilo de seda
que se le escapó a la crisálida
y quiere salir de cualquier manera
porqué llegó el tiempo
de ser mariposa

 

 

 

Chant insomniaque

 

J'ai un chant
posé au milieu de la gorge
qui n'a ni notes
ni harmonies
c'est à peine une mince voix comme un fin fil de soie
qui aurait échappé à la chrysalide
et veut sortir à tout prix
car est arrivé le moment
d'être papillon


Trad: Colette

Commentaires

La traduction est chose délicate, il ne s'agit pas d'aligner des mots, il faut leur donner aussi la musique originelle voulue par l'auteur. Le mail reçu d'Equateur est pour toi une belle reconnaissance et le dernier recueil reçu, le plus beau des cadeaux. Merci de nous faire découvrir l'univers des écrivains et poètes d'Amérique du Sud.

Écrit par : Serge | 27/08/2015

C’est très gentil Serge.

Il est bien évident que je prends plaisir à faire sortir la poésie de ses limites géographiques et que je ne m'attends à aucun remerciement...mais ça fait drôlement plaisir, bien sûr!

Bonne journée, merci à toi.

Écrit par : colette | 27/08/2015

Les commentaires sont fermés.