26/04/2014

Turquoises / Turquesas

Il fallait que je la voie cette Cala de San Vicente (Sant Vicenç), absolument. Peinte par de très nombreux artistes, le premier tableau que j'ai vu est celui de William Degouve de Nuncques. Ce devait être l'endroit à la mode, le Deauville ou Ostende majorquin. Seul impératif, y aller avant la saison touristique; il y a environ un mois.
J'ai essayé de photographier le même point de vue adopté par les peintres....
 
La Cala; l'eau y est turquoise, l'ensemble majestueux, splendide, mais....un certain Don Pedro y a construit un hôtel en plein milieu de la petite plage, quasi les pieds dans l'eau. Je préfère ne pas savoir comment ni pourquoi il a obtenu la folle et destructrice autorisation de bâtir.... Heureusement l'hôtel était encore fermé.

Tenía que ver esa Cala San Vicente (Sant Vicenç), absolutamente. Pintada por tantos artistas, - el primero que ví fue, es curioso, de William Degouve de Nuncques -, me imagino que era EL lugar de moda. Único imperativo, acudir antes de la época turística; hace más o menos un mes.
Intenté fotografiar el mismo punto de vista que algunos pintores...

La Cala; el agua es turquesa, el conjunto majestuoso, espléndido, pero....un cierto Don Pedro edificó un hotel en medio de la pequeña playa, casi con los pies en el agua. Prefiero no saber cómo, ni por qué, obtuvo la loca y destructora autorización de construir allí...Menos mal, todavía estaba cerrado.
 
Degouve de Nuncques, Cala San Vicente 1900-1901 Tempête

     



Foto Colette
                   
 
Pilar Montaner
 

 

 
Caja San Vicente Joaquín Sorolla





Turquoises...Turquesas



Commentaires

Superbe, Colette. Les couleurs, en photo ou peintes.
Pfff, de quoi plonger dans des rêveries sans fin.
Out of these world, but nevertheless in this world...

Merci.

Écrit par : hommelibre | 26/04/2014

Une excursion qui nous a charmés, les routes pour y arriver sont superbes aussi.
Comme quoi la peinture mène à tout...et le rêve fait le reste.
Excellente journée HL, merci de votre passage.

Écrit par : colette | 27/04/2014

Lorsque l'on voit de tels endroits, on a envie de savoir peindre...
Mais les photos, c'est pas mal non plus!

Je reviens de la côte Est de la Sardaigne et là-bas, les criques s'appellent également "cala" : Cala Gonone, Cala Goloritze, Cala Pedra Longa, Cala Luna.

Il y a une ressemblance avec ces vues majorquines qui va au-delà du simple mot et la couleur de l'eau est également presque irréelle.

Écrit par : Calendula | 27/04/2014

En parlant de couleurs cela me fait penser à une plage de Toscane, au sud de Livourne, à Rossignano. Au sud de cette petite ville se déverse une rivière saturée de sable de marbre blanc. Sur plusieurs kilomètres on trouve ainsi une plage de sable blanc et une eau turquoise.

Il y a souvent du monde, mais rien n'empêcherait de venir peindre, pour les couleurs.

http://farm1.staticflickr.com/66/178041275_bbdebf75f5_z.jpg?zz=1

http://media-cdn.tripadvisor.com/media/photo-s/01/cf/5a/92/spiaggia-vada.jpg

Écrit par : hommelibre | 28/04/2014

Bonjour Calendula, je ne suis jamais allée en Sardaigne mais je n'ai aucun mal à imaginer les similitudes dont vous parlez...quoique cette île soit au moins 3x plus grande que Mallorca. J'ignore cependant si l'endroit est montagneux, comme ici.
J'espère que votre séjour a été agréable! Bonne semaine.

Écrit par : colette | 28/04/2014

Merci Homme Libre pour ces plages de rêve, ces couleurs uniques...et heureusement qu'il y a des peintres, d'excellents photographes! En seriez-vous?
Bonne semaine...dans des nuances de bleus.

Écrit par : colette | 28/04/2014

Non Colette, je ne sais pas peindre, ni dessiner. Dommage car certaines choses sont si bien dites ou décrites dans une image. Alors mes yeux compensent en absorbant intensément la lumière, les formes et les couleurs.

Écrit par : hommelibre | 28/04/2014

Les commentaires sont fermés.