02/01/2014

Allègrement / Alegremente




Ce matin j'aimerais être cette concierge;
vous accueillir, "entrez, buvez un coup"
vous embrasser chacun(e),
vous chuchoter des mots spécialement choisis
vous remercier d'être là.






Au pas, au trot ou au galop‏ (L'Année chinoise du cheval commence le 31 janvier), je vous souhaite de traverser ces 365 jours à venir allègrement.

 


Esta mañana me gustaría ser esa portera;
acogeros,"entrad, tomad una copa"

abrazar cada uno(a),
susurraros unas palabras escogidas
agradeceros vuestra presencia.


Al paso, al trote o al galope (el Año chino del Caballo, empieza el día 31 de enero), os deseo atravesar esos 365 alegremente.

Commentaires

Bonsoir !
Quelle bonne idée de nous mettre le lien pour l'autre blog que vous écrivez.
Le texte qu'on peut y lire vaut le détour. J'aime ce mélange doux-amer de réalisme et d'envie d'espoir et de bonheur.

Plein de bons voeux à vous aussi!
Commencer la nouvelle année, c'est comme commencer un nouveau cahier. On espère garder une belle écriture tout le long, de le remplir avec sagesse et contenu valable. Eventuellement sans ratures - mais y croit-on vraiment ?
Il faut espérer en tout cas.

Écrit par : Calendula | 02/01/2014

"... la félicité est la meilleure façon de résister."

C'est en partie l'angle sous lequel j'envisage de réécrire mon premier livre qui traitait d'une fausse accusation.

Oui, quelle bonne idée de nous conduire vers l'autre blog.

Bonne année 2014, Colette. Qui commence en douceur et humidité ici.


PS: Calendula: je vous rencontre sur les bonnes adresses... :-)

Écrit par : hommelibre | 02/01/2014

@ Bonjour Calendula,

Bien contente que vous ayez apprécié ce texte de l'an dernier, je n'ai pas trouvé mieux cette année!
Pas de résolutions pour cette année, si ce n'est la poursuite de la chasse aux trésors poétiques et autres.
Je vous souhaite une année en couleurs.

@ Cher Homme Libre, réécrire votre livre...une idée, pourquoi pas, et l'angle de la félicité me semble toujours approprié.
Douceur ici aussi, le froid viendra plus tard, en février généralement.
Prenez soin de vous HL, bien amicalement.

Écrit par : colette | 03/01/2014

Oui, hommelibre, j'ai remarqué que nous fréquentons tous deux cette belle adresse et son univers poétique et dépaysant. Colette apporte une bouffée d'air méditerranéen et une sensibilité particulière sur la plateforme des blogs. Ca fait du bien.

Colette, je vois bien pourquoi vous dites que vous n'avez "pas trouvé mieux" que ce texte de fin 2012. Comme je ne l'avais pas lu l'année dernière ( vous l'aviez donc déjà posté?), je le prends comme une nouveauté et de fait, tout est d'actualité !

Écrit par : Calendula | 03/01/2014

Que c'est gentil, merci Calendula.

Je croyais avoir posté ce billet ici l'An dernier, mais non, c'est sur l'autre blog seulement; j'ignore pourquoi car habituellement je publie la même chose sur les deux...mystère! Du tout neuf alors.
Si vous voyiez la lumière qu'il y a ici aujourd’hui, vous feriez un saut, illico!
Bonne fin de semaine, amicalement.

Écrit par : colette | 03/01/2014

Ce matin j'aimerais être un locataire pour être accueilli par cette "concierge" et vous rendre les mêmes voeux chaleureux.

Écrit par : grindesel | 03/01/2014

Rêvons Grindesel, un café fumant nous attend!

Écrit par : colette | 04/01/2014

Les commentaires sont fermés.