17/09/2013

Pour Julia / Para Julia

Nous avons tous dans notre entourage des jeunes à encourager, à essayer de conseiller, guider.
Ce poème a été écrit par José Agustín Goytisolo pour sa fille et adapté par Paco Ibañez. Il est généreux et sonne mieux en espagnol, c'est clair, mais …

 

Todos tenemos cerca, claro está, unos jóvenes para animar, para intentar de aconsejar, guiar. El texto escrito por José Agustín Goytisolo para su hija y adaptado por Paco Ibañez no tiene pérdida, es generoso, da ánimos.

 

 

 

 

 

 

Paroles pour Julia

 

 
Tu ne peux revenir sur tes pas
car déjà la vie te pousse
comme un cri interminable

Tu te sentiras traquée
Tu te sentiras perdue ou seule
ou voudras-tu ne pas être née

 

Alors toujours souviens-toi
de ce qu'un jour j'écrivis
pensant à toi, comme maintenant.

  

La vie est belle, tu verras
comment, malgré les chagrins
tu auras des amis, de l'amour

 

Un homme seul, une femme
pris comme ça, un à un
c'est de la poussière, ils ne sont rien.

 

D'autres attendent que tu résistes
que ta joie les aide
que ta chanson soit parmi leurs chants.

  

Ne te rends pas, ne t'écarte pas
sur le chemin ne dis jamais
je n'en peux plus, je reste là.

 

Alors toujours souviens-toi
de ce qu'un jour j'écrivis
pensant à toi, comme maintenant.

 

 

(...)

                                 (Trad: Colette)

 Pour écouter Goytisolo réciter son poème entier: ici

 

Para escuchar al poeta recitar su poema entero: aquí

 

 

 

Les commentaires sont fermés.