31/12/2011

Belle année! ¡Feliz año!

Entre ombres et soleil, se frayer un chemin en eaux troubles...
Entre sol y sombras, abrirse un camino en aguas turbias...

automne et voyage 019.jpg

Faire route en bonne compagnie...Hacer camino en buena compañía....

automne et voyage 020.jpg

L'esprit, si léger....La mente, tan ligera...

automne et voyage 024.jpg

...s'amusera en vol. ...se divertirá volando.

Je vous souhaite une année aimable.

Os deseo un año amable.

25/12/2011

Vague au bout de son errance / Ola al final de su andanza

Pour une fin d'année voluptueuse, recherche de poèmes sensuels, délicatement érotiques.
Partir vers le Sud, le Maghreb, et découvrir, enchantée, la poésie de
Mohammed Dib.

Para un fin de año voluptuoso, búsqueda de poemas sensuales, delicadamente eróticos.
Dirigirme hacia el Sur, el Magreb, y descubrir, encantada, la poesía de Mohammed Dib.


Horizon féminin

gestes
de même longueur
dans le présent
et l'après
de même fraîcheur
dans l'espoir
et l'après
de même lenteur
dans la fatigue
et l'après

Horizonte femenino


gestos
igual de largos
en el presente
y el después
igual de frescos
en la esperanza
y el después
igual de lentos
en la fatiga
y el después

(Trad: Colette)

Picasso la femme nue couchée ou la dormeuse 1932.jpg

 

 

 

Les marches de la mer

rien ne sera dit
porté par le désir
jusqu'aux lèvres

ce murmure
plus monte la marée
sonne l'hallali

mêmes hanches mêmes reins
vague au bout de son errance
vive à vanner

ô rivages pour abus tendres
et la main première conviée
d'un vœu à tirer ce feu

Los peldaños de la mar

nada será dicho
llevado por el deseo
hasta los labios

ese murmullo
más sube la marea
suena el hallali*

las mismas caderas el mismo talle
ola al final de su andanza
viva a reventar

oh riveras para abusos tiernos
y la mano primera convidada
de un deseo de disparar ese fuego

(Trad: Colette)


"L'air qu'il fait entendre sur son clavecin est une musique intérieure qui parle au cœur"
Jean Déjeux, dans Hommage à Mohammed Dib
"El aire que deja oír en su clavicordio es una música interior que habla al corazón"

Illustration: Picasso, 1932, Femme nue couchée ou la dormeuse

**Hallali: toque de acoso, término de caza cuando el ciervo está acorralado.

17/12/2011

La moitié du fardeau / La mitad de la carga

ATT00013.jpg

 

Le cheval et l’âne--- Jean de La Fontaine

 

En ce monde il se faut l'un l'autre secourir :
            si ton voisin vient à mourir,
            c'est sur toi que le fardeau tombe.

Un âne accompagnait un cheval peu courtois,

Celui-ci ne portant que son simple harnois,
Et le pauvre baudet si chargé qu'il succombe.
Il pria le cheval de l'aider quelque peu :
Autrement il mourrait devant qu'être à la ville.

«La prière, dit-il, n'en est pas incivile :
Moitié de ce fardeau ne vous sera que jeu.»
Le cheval refusa, fit une pétarade :
Tant qu'il vit sous le faix mourir son camarade,
Et reconnut qu'il avait tort.
Du baudet, en cette aventure,
On lui fit porter la voiture,

Et la peau par-dessus encor.

ATT00002.jpg

El caballo y el asno – Jean de La Fontaine

 

En este mundo hay que ayudarse unos a otros:

                si muere tu vecino,

               caerá sobre ti su carga.

 

 Iba un asno en compañía de un caballo descortés.

 No llevaba éste más que sus arneses,

 Y el pobre jumento tal carga que más no podía.

 Rogó al caballo ayuda, aunque poca fuese;

 Si no, antes de llegar al pueblo reventaría.

 “No pido mucho, le decía,

 La mitad de mi carga para ti no es nada”

 Negose el caballo con el mayor desprecio;

 Más bien pronto vio morir a su camarada,

 Y conoció cuán mal obrado había.

 Del borrico hubo de llevar la carga

 Y el pellejo del difunto por añadidura.

 

(Trad. MAH, muchas gracias)

 

Ces dessins sont signés, pas très lisible mais voilà l'agrandissement de la signature:

Esos dibujos están  firmados, aquí la firma:

Colo.jpg

 

10/12/2011

Inventrices / Inventoras

Quelques unes… / Algunas

 

- Non, je ne vois pas, à part Marie Curie aucun nom, désolé(e).

- Moi non plus.

 

-No, no veo, salvo Marie Curie, ningún nombre, lo siento.

-Yo tampoco.

 

Chercher, inventer, les femmes l’ont toujours fait, mais ce n’est qu’en 1790 qu’elles ont pu déposer légalement un brevet à leur nom aux Etats-Unis, et encore pas dans tous les États. C’était  alors sous le nom de leurs pères, maris, frères…qu’apparaissaient leurs inventions.

Mary Kies.jpgLe 15 mai 1809 est une grande date : Mary Dixon Kies est la première américaine (Connecticut) à obtenir un brevet à son nom pour un processus qui permettait de tisser la paille avec de la soie ; elle devint ainsi la grande précurseur de l’industrie du chapeau.

 

Buscar, inventar, las mujeres lo han hecho desde siempre, pero sólo en 1790 pudieron patentar legalmente a su nombre en Estados Unidos, y eso no en todos los Estados. Era entonces bajo el nombre de sus padres, hermanos, maridos…que aparecían sus inventos.

El 15 de mayo es una gran fecha: Mary Dixon Kies es la primera americana (Connecticut) en obtener una patente a su nombre por un proceso que permitía tejer la paja con la seda; fue así la gran precursora de la industria del sombrero.

 

Nous sommes à New York vers 1913. Mary Phelps Jacob vient de s’acheter une robe du soir pour aller à une fête. À cette époque le seul sous-vêtement existant était un corset rigide fait d’os et de bois (super confortable, n’est-ce pas ?). Mary se rend compte que cette armature est par trop voyante sous sa fine robe de soie et elle confectionne, avec deux mouchoirs de soie et un ruban, ce qui est l’ancêtre de nos soutiens-gorge modernes.

 phelp brevet.gif

 

Estamos en, Nueva York hacia el año 1913. Mary Phelps Jacob acaba de comprarse un vestido de noche para ir a una fiesta. En aquella época la única ropa interior existente era un corsé rígido hecho de hueso y de madera (súper confortable ¿verdad?). Mary se da cuenta que esta armadura es demasiado visible debajo de su fino vestido de seda y confecciona, con dos pañuelos de seda y un lazo, lo que es el ancestro de nuestros sujetadores.

 

Vous avez parfois un « bouton de fièvre » (herpès) et vous appliquez de la crème appelée Zovirax ? Vous la devez à Gertrude Elion (1918-1999). Cette chimiste décida, après le décès de son père, dû à un cancer, de se consacrer à la recherche. En 1944 elle travailla dans un laboratoire pharmaceutique sur la purine sans avoir aucune idée de ses applications médicales et ce fut….le premier médicament contre la leucémie.

Gertrude déposa en tout plus de 45 brevets et obtint le prix Nobel de médecine avec George Hitchings et Sir James Black.

 

¿Tiene a veces un herpes labial y se aplica la crema llamada Zovirac?  Se la debéis  a Gertrude Elion (1918-1999). Esa química decidió dedicarse a la investigación después de su padre muriera de cáncer,. En 1944 trabajó en un laboratorio farmacéutico en la purina sin tener la menor idea de su aplicación médica y fue…la primera medicina contra la leucemia.

Se cuentan más de 45 patentes de Gertrude y  obtuvo el premio Nóbel de medicina junto con George Hitchings y Sir James Black.

 

La super crac des inventions, - elle en réalisa 110 dont 49 furent brevetées - fut Beulah Henry, Memphis, Tennessee.

Voici quelques unes de ses inventions :

-         le congélateur de glace sous vide (1912)

-         la première machine à coudre sans bobine (1940)

-         la « protographie », une machine à écrire manuelle qui réalisait 4 copies d’un même document. (1932)

-         « l’éponge savonneuse » pour enfants (1929)

 

La súper crac de los inventos, -realizó 110 de los cuales 49 fueron patentados – fue Beulah Henry, Memphis, Tennessee.

Aquí unos de sus inventos:

-         el congelador de hielo al vacío (1912)

-         la primera máquina de coser sin bobina.(1940)

-         la “protografía”, una máquina de escribir manual que realizaba 4 copias del mismo documento. (1932)

-         “La esponja jabonosa” para niños (1929)

 

Melitta, ça vous dit, ça vous dit…. mais oui, les filtres à café. Nous les devons à une allemande, Melitta Benz. Sa machine fut brevetée en 1908.

thumb_tipp-ex - render 1.jpgEt le Typp-ex ?

Bette Nesmith, secrétaire et artiste, n’avait jamais pensé être inventrice et se contentait d’essayer de résoudre les problèmes de mécanographie et tachygraphie qui se présentaient…ici les fautes de frappe ! Elle « fabriqua » donc cette substance liquide et blanche qui sèche rapidement. Merci Bette, fort pratique !

 

Melitta, os suena…sí, sí, los filtros de café. Se lo debemos a una alemana, Melitta Benz. Su máquina fue patentada en 1908.

¿Y el Typp-ex?

Bette Nesmith, secretaria y artista, nunca había pensado en ser inventora y se limitaba a intentar resolver los problemas de mecanografía y tipografía que se presentaban…aquí las faltas de mecanografía. “Fabricó” pues esa sustancia líquida y blanca que seca rápidamente. Gracias Bette, ¡Muy útil!

 

Comme j’aimerais toutes les nommer, vous raconter leur histoire, comme celle de Mary Anderson, qui inventa le l’essuie-glace en 1903, ou celle de Tabitha Babbit qui breveta la scie circulaire en 1812….la liste est, fort heureusement, longue !

¡Cómo me gustaría nombrarlas todas, contaros su historia, como la de Mary Anderson que inventó el limpia-parabrisas en 1903, o la de Tabitha Babbit que patentó la sierra circular en 1812…la lista es, por suerte, muy larga!

08:07 Publié dans billet | Tags : brevets, femmes, inventions | Lien permanent | Commentaires (2)

03/12/2011

Croquer un soupir / Dibujar un suspiro

A part les doux appels de la pluie, tout était silencieux: elle lisait, le chien, couché sur le canapé interdit, dormait, paisible.

Soudain un long soupir.

Qui?

Excepto las dulces llamadas de la lluvia, todo estaba en silencio: ella leía, el perro, tumbado en el sofá prohibido, dormía, apacible.

De repente un largo suspiro.

¿Quién?

 

 

Oubliant l’obligation de passer inaperçu et pouvoir ainsi prolonger son confortable somme, ce souffle lui avait échappé.

Bien-être ? Ennui ?

Elle écarta, peut-être à tort, l’idée d’un mal d’amour ou de mélancolie.

Olvidándose de la obligación de pasar desapercibido y poder así prolongar su confortable sueño, ese soplo le había escapado.

¿Bienestar? ¿Aburrimiento?

Descartó, tal vez sin razón, la idea de un mal de amores o de melancolía.

 

Musique de la pluie ; notes, silences, soupirs.

Música de la lluvia; notas, silencios, suspiros.

Le soupir entendu semblait plutôt léger….El suspiro parecía mas bien ligero….

CLARA MONTES - A PIÉ VAN MIS SUSPIROS poème d’Antonio Gala

 

À pied vont mes soupirs

chemin de mon bien


 Avant qu’ils n’arrivent

J’arriverai.


 Tiens la porte ouverte

et ouverte l’âme aussi.


 Avant qu’ils n’arrivent

J’arriverai.


 Mon cœur avec des ailes

Mes soupirs à pied…

Mes soupirs

Mes soupirs à pied. (...)


Tant de soupirs, exaspérés ou satisfaits. Quand, pourquoi soupirons-nous ? Y faisons-nous attention, parfois ?

Tantos suspiros, exasperados o satisfechos. ¿Cuándo, por qué suspiramos? ¿A veces les prestamos atención a esos suspiros?

Plongée dans mes réflexions j’en oubliais presque de vous donner ma  recette de biscuits secs de Manacor, village de Rafael Nadal, appelés Suspiros, un délice.

Ingrédients:

Farine

150gr de sucre blanc ou brun

le zeste d’un citron râpé

1 cuillère à soupe de cannelle en poudre

1 pincée de bicarbonate

1 œuf.

 

Allumer le four (180º)

Battre l’œuf entier avec le sucre, le zeste râpé, le bicarbonate et la cannelle jusqu’à ce que l’ensemble soit crémeux. Y ajouter peu à peu la farine jusqu’à obtenir une pâte bien ferme.

Avec une cuillère à café, mettre sur la plaque du four beurrée des lignes (moi je fais des petites boules) de pâte.

Au four 10-15 minutes. Attention, ils brûlent facilement !)