10/12/2011

Inventrices / Inventoras

Quelques unes… / Algunas

 

- Non, je ne vois pas, à part Marie Curie aucun nom, désolé(e).

- Moi non plus.

 

-No, no veo, salvo Marie Curie, ningún nombre, lo siento.

-Yo tampoco.

 

Chercher, inventer, les femmes l’ont toujours fait, mais ce n’est qu’en 1790 qu’elles ont pu déposer légalement un brevet à leur nom aux Etats-Unis, et encore pas dans tous les États. C’était  alors sous le nom de leurs pères, maris, frères…qu’apparaissaient leurs inventions.

Mary Kies.jpgLe 15 mai 1809 est une grande date : Mary Dixon Kies est la première américaine (Connecticut) à obtenir un brevet à son nom pour un processus qui permettait de tisser la paille avec de la soie ; elle devint ainsi la grande précurseur de l’industrie du chapeau.

 

Buscar, inventar, las mujeres lo han hecho desde siempre, pero sólo en 1790 pudieron patentar legalmente a su nombre en Estados Unidos, y eso no en todos los Estados. Era entonces bajo el nombre de sus padres, hermanos, maridos…que aparecían sus inventos.

El 15 de mayo es una gran fecha: Mary Dixon Kies es la primera americana (Connecticut) en obtener una patente a su nombre por un proceso que permitía tejer la paja con la seda; fue así la gran precursora de la industria del sombrero.

 

Nous sommes à New York vers 1913. Mary Phelps Jacob vient de s’acheter une robe du soir pour aller à une fête. À cette époque le seul sous-vêtement existant était un corset rigide fait d’os et de bois (super confortable, n’est-ce pas ?). Mary se rend compte que cette armature est par trop voyante sous sa fine robe de soie et elle confectionne, avec deux mouchoirs de soie et un ruban, ce qui est l’ancêtre de nos soutiens-gorge modernes.

 phelp brevet.gif

 

Estamos en, Nueva York hacia el año 1913. Mary Phelps Jacob acaba de comprarse un vestido de noche para ir a una fiesta. En aquella época la única ropa interior existente era un corsé rígido hecho de hueso y de madera (súper confortable ¿verdad?). Mary se da cuenta que esta armadura es demasiado visible debajo de su fino vestido de seda y confecciona, con dos pañuelos de seda y un lazo, lo que es el ancestro de nuestros sujetadores.

 

Vous avez parfois un « bouton de fièvre » (herpès) et vous appliquez de la crème appelée Zovirax ? Vous la devez à Gertrude Elion (1918-1999). Cette chimiste décida, après le décès de son père, dû à un cancer, de se consacrer à la recherche. En 1944 elle travailla dans un laboratoire pharmaceutique sur la purine sans avoir aucune idée de ses applications médicales et ce fut….le premier médicament contre la leucémie.

Gertrude déposa en tout plus de 45 brevets et obtint le prix Nobel de médecine avec George Hitchings et Sir James Black.

 

¿Tiene a veces un herpes labial y se aplica la crema llamada Zovirac?  Se la debéis  a Gertrude Elion (1918-1999). Esa química decidió dedicarse a la investigación después de su padre muriera de cáncer,. En 1944 trabajó en un laboratorio farmacéutico en la purina sin tener la menor idea de su aplicación médica y fue…la primera medicina contra la leucemia.

Se cuentan más de 45 patentes de Gertrude y  obtuvo el premio Nóbel de medicina junto con George Hitchings y Sir James Black.

 

La super crac des inventions, - elle en réalisa 110 dont 49 furent brevetées - fut Beulah Henry, Memphis, Tennessee.

Voici quelques unes de ses inventions :

-         le congélateur de glace sous vide (1912)

-         la première machine à coudre sans bobine (1940)

-         la « protographie », une machine à écrire manuelle qui réalisait 4 copies d’un même document. (1932)

-         « l’éponge savonneuse » pour enfants (1929)

 

La súper crac de los inventos, -realizó 110 de los cuales 49 fueron patentados – fue Beulah Henry, Memphis, Tennessee.

Aquí unos de sus inventos:

-         el congelador de hielo al vacío (1912)

-         la primera máquina de coser sin bobina.(1940)

-         la “protografía”, una máquina de escribir manual que realizaba 4 copias del mismo documento. (1932)

-         “La esponja jabonosa” para niños (1929)

 

Melitta, ça vous dit, ça vous dit…. mais oui, les filtres à café. Nous les devons à une allemande, Melitta Benz. Sa machine fut brevetée en 1908.

thumb_tipp-ex - render 1.jpgEt le Typp-ex ?

Bette Nesmith, secrétaire et artiste, n’avait jamais pensé être inventrice et se contentait d’essayer de résoudre les problèmes de mécanographie et tachygraphie qui se présentaient…ici les fautes de frappe ! Elle « fabriqua » donc cette substance liquide et blanche qui sèche rapidement. Merci Bette, fort pratique !

 

Melitta, os suena…sí, sí, los filtros de café. Se lo debemos a una alemana, Melitta Benz. Su máquina fue patentada en 1908.

¿Y el Typp-ex?

Bette Nesmith, secretaria y artista, nunca había pensado en ser inventora y se limitaba a intentar resolver los problemas de mecanografía y tipografía que se presentaban…aquí las faltas de mecanografía. “Fabricó” pues esa sustancia líquida y blanca que seca rápidamente. Gracias Bette, ¡Muy útil!

 

Comme j’aimerais toutes les nommer, vous raconter leur histoire, comme celle de Mary Anderson, qui inventa le l’essuie-glace en 1903, ou celle de Tabitha Babbit qui breveta la scie circulaire en 1812….la liste est, fort heureusement, longue !

¡Cómo me gustaría nombrarlas todas, contaros su historia, como la de Mary Anderson que inventó el limpia-parabrisas en 1903, o la de Tabitha Babbit que patentó la sierra circular en 1812…la lista es, por suerte, muy larga!

08:07 Publié dans billet | Tags : brevets, femmes, inventions | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonsoir Colette,

Juste hommage.
Et maintenant je sais à qui je dois mon café du matin! Ça roule...
:-)

Bonne soirée.

Écrit par : hommelibre | 10/12/2011

Homme libre, il y a aujourd'hui juste 100 ans Marie Curie obtenait le prix Nobel, il m'a semblé juste, en effet, de rendre hommage, à travers elle, à toutes ces "peu connues"...
...votre café et vos essuie-glaces (entre autres)
Bonne soirée à vous!

Écrit par : colette | 10/12/2011

Les commentaires sont fermés.