02/04/2011

Le fil rouge / El hilo rojo

Si j’ai tant tardé à me lancer à vous parler de Marisa Herrón c’est que son parcours est si riche en variété de styles et de matériaux que la tâche me paraissait hasardeuse.

Si he tardado tanto tiempo en decidirme a hablaros de Marisa Herrón es porque su recorrido es tan rico en estilos y materiales que la tarea me parecía aventurada.

Marisa herron Silencios.jpg
Silencios

 

Un coup de fil à Valencia :

-         Marisa, je ne trouve pas grand-chose à ton sujet sur Internet, beaucoup d’expos collectives mais rien d’intéressant.

-          Ah, mais c’est que j’ai commencé il y a longtemps, avant le temps du tout sur le Net, si tu veux je t’envoie des coupures de journaux.

-         Merci ! Je peux copier et reproduire certaines de tes œuvres sur mon blog ?

-         Sers-toi.

 

Una llamada a Valencia:

-         Marisa, no encuentro gran cosa sobre ti en Internet, muchas exposiciones colectivas y poco más.

-         Claro, es que yo empecé hace mucho tiempo, antes de la era del todo en la Red. Si quieres te mando recortes de periódicos.

-         ¡Gracias!. ¿Puedo copiar y reproducir alguna de tus obras en mi blog?

-         Elige.

 

 

J’ai également reçu l’aide précieuse d’une amie artiste blogueuse qui m’a permis de mieux percevoir l’unité de l’œuvre à travers le temps et les médiums. Grand merci à toi.

 También he tenido la preciosa ayuda de una amiga artista bloguera que me ha hecho ver la unidad de la obra a través del tiempo y de los medios empleados. A ti, gracias.

Sur son beau site vous verrez des céramiques-sculptures  parfois ornées de très fines toiles métalliques, des peintures sur lesquelles on trouve du textile, du carton, un intéressant et permanent mélange de matériaux.

En su bello website podréis ver  cerámicas-esculturas adornadas, a veces con telas metálicas muy finas, pinturas en las que aparecen textiles, cartón, una interesante y permanente mezcla de materiales.

Marisa herron Pausas.jpg
Pausas

 

« Il existe une confusion entre ce qui est céramique et ce qui est sculpture. Pour moi la céramique est le matériel que j’emploie pour m’exprimer, comme peuvent l’être le papier ou le fer, et non pas une œuvre finie » dit-elle.

 « Existe confusión entre lo que es cerámica y lo que es escultura. Para mí la cerámica es el material que utilizo para expresarme, como puede ser el papel o el hierro, no una obra acabada” dice ella.

 

Dans la première série, des sculptures en grès, des objets du quotidien, « souvenirs d’enfance » dit Marisa et puis Silences et Pauses, ces beaux moments de distanciation que je retrouve aussi dans nombre de ses peintures et surtout dans la deuxième série « Du blanc au noir ».  « Sobres à l’extrême, ces céramiques nous approchent à des sensations ou passages oniriques, si inquiétants parfois, mais le plus souvent lyriques » (Las Provincias, 24-12-2000)

Marisa herron Sombras.jpg
Sombras (ombres)

En la primera serie, esculturas en gres, objetos cotidianos, « recuerdos de la infancia » dice Marisa y después Silencios y Pausas, bellos momentos de alejamiento que yo vuelvo a encontrar en buen numero de sus pinturas y sobre todo en la segunda serie « Del blanco al negro ». « Sobrias en extremo, su cerámica nos aproxima a sensaciones o pasajes de un mundo onírico tan inquietante en ocasiones, como lírico en otras – la mayoría-.”(Las Provincias, 24-12-2000)

 

Marisa herron Paisajes.jpg

 Ce tableau appartient à la série « Mediterraneo ». Des lopins de terre, travail de l’homme, et cette ligne rouge, très récurrente dans sa peinture ;  même quand les couleurs sont pâles, délicates, ce fil rouge, comme une ligne de vie ou « la vie qui ne tient qu’à un fil » m’écrit mon amie. Le temps qui passe…

Este cuadro pertenece a la serie « Mediterráneo ». Parcelas de tierra, trabajo del hombre, y esa línea roja recurrente en su pintura; incluso cuando los colores son pálidos, delicados, ese hilo rojo, como una línea de vida o como « la vida que pende de un hilo » me escribe mi amiga. El tiempo que pasa...

 

Paisaje 1 

 

Les deux dernières séries, acrylique et textile, sont intimistes ; intérieur et extérieur, des paysages comme des cartes ou des images satellite, et l’intérieur des maisons dirait-on, aux taches de couleur et aux tissus collés. Toiles sur la toile qui donnent à la relative austérité des tableaux une touche de chaleur.

 Las dos últimas series « Acrílicos y materia textil » son intimistas; interior y exterior, paisajes como mapas o imágenes satélite y el interior de casas, diríamos, con manchas de color y tejidos pegados. Telas sobre tela que dan, a la relativa austeridad de los cuadros, un toque de calor.

Marisa herron SEcuencias E.jpg
Secuencias E

 

 

Os dejo mirar a gusto, seguir el hilo de l’artiste, de la vida... ¡Feliz semana!

Je vous laisse regarder à l’aise, suivre le fil de l’artiste, de la vie…Bonne semaine !

 

 

 

Commentaires

L'aspect onirique: à la fois fort, parce que objets décalés par rapport au sens habituel que l'esprit cherche à poser sur des objets. Et en même temps discret, l'air de rien.

Bonne soirée.

Écrit par : hommelibre | 02/04/2011

Homme Libre, "l'air de rien" vous dites, comme déposés par hasard...suggérer plutôt que dire, oui c'est ce que je ressens aussi.
Passez une belle journée.

Écrit par : colette | 03/04/2011

C'est sûr que le rouge donne un ton de chaleur à l'oeuvre posé de ci- de là comme un acte irréfléchi alors que je pense qu'il a été longtemps mûri. J'aime la découverte d'horizons nouveaux et à chacun de mes passages chez toi c'est ce qui m'attend et tu m'en vois ravie.

Écrit par : veb | 14/04/2011

Les commentaires sont fermés.