26/03/2011

D'île en île, le vent / De isla en isla, el viento

Hiromi2 2008.jpgLe vent s’amuse-t-il à voyager d’île en île emportant avec lui espérances et tristesses ?

 

Hiromi le croit.

Hiromi et sa famille qui vivent sur mon île depuis longtemps, qui ont la tête sous les décombres de la leur.

 

Hiromi me raconte, elle peint beaucoup pour l’instant.

Elle me parle de Haïti aussi.

Iles, îles.

 

 

Hiromi 2008.jpg

¿Se divierte el viento al viajar de isla en isla llevando consigo esperanzas y tristezas?

 

Lo cree Hiromi.

Hiromi y su familia que viven en mi isla desde hace tiempo, que tienen la cabeza bajo los escombros de la suya.

 

Hiromi me cuenta, pinta mucho en estos momentos.

También me habla de Haití.

Islas, islas.

 

 

 

 

 

 

Une chanson de Laura López Castro, les paroles en espagnol ici. La musique est belle aussi, écoutez.

 

 

 

Mon corps au vent  Laura López Castro

Trad. Colette

 

Arrive la nuit et par ma fenêtre

Entre un vent qui m’apporte tristesse

Noire ombre

Qui se couche lentement sur moi

Battements qui semblent accrus

Par l’obscurité

 

Mes yeux clos surveillent l’intérieur

Essayent de calmer le battement

J’essaye d’échapper à cette triste réalité

Que le sommeil me mène ailleurs

 

J’offre mon sommeil au vent

J’offre mon sommeil à la mer

Je voyage avec l’espoir

A la recherche de la vérité

 

J’offre mon temps au vent

J’offre mon âme à la mer

Je voyage avec l’espoir

A la recherche de la vérité

 

Arrive la nuit et par ma fenêtre

Entre un vent qui m’apporte tristesse

J’offre mon temps au vent

J’offre mon sommeil à la mer

Voyageant avec l’espoir

A la recherche de la vérité

 

…..

(Répétitions)

 

Bonne nuit ma vérité (bis)

 

 

Commentaires

Colette,

Cela donne presque envie de parler l'espagnol. Quelle belle langue: le rythme, le son, les accentuations, les langueurs.

Merci.

Écrit par : hommelibre | 26/03/2011

J'oubliais: oui, très belle musique, prenante. Et la chanteuse est captivante. Juste s'asseoir près d'elle et écouter.

Écrit par : hommelibre | 26/03/2011

Homme Libre, en fait cette jeune femme n'est pas connue du tout en Espagne.
Elle est née et a grandi en Allemagne où elle a commencé sa carrière.Je viens de la découvrir un matin de cette semaine en écoutant...France Inter!
J'aime beaucoup sa voix, ses textes, la musique, tout comme vous.
Je m'en vais de ce pas faire un tour chez vous, j'ai été fort occupée dernièrement.
Bon dimanche.

Écrit par : colette | 26/03/2011

Un mot amie lointaine et un seul : j'adore.
Hier j'ai vu un film, TOUS LES SOLEILS, et la musique c'était la tarentelle, c'était d'une beauté inouie, comme la voix ce cette chanteuse, s'assoir fermer les yeux et se laisser aller. Le son de la langue espagnole est synonyme de volupté, de sensualité, de profondeur. J'aime autant ses sonorités que la langue italienne.
Merci d'avoir partagé cette sublime découverte.

Écrit par : veb | 14/04/2011

Les commentaires sont fermés.