01/05/2010

Equivoques /Equívocos

30-4-10 002.jpgRecevoir un livre est souvent une joie. Celui-ci m’a fait un plaisir immense, m’a replongée dans un passé récent, me fait sourire et rire : Tout Mafalda.

Cette fillette des vignettes crée par l’Argentin Quino, si connue dans le monde latino-américain, hispanique et ailleurs (traduit en 30 langues).

Attachante, touchante, souvent drôle cette gamine qui vit dans une famille de classe moyenne, se préoccupe pour l’Humanité et la paix mondiale, déteste la soupe, se rebelle contre le monde laissé par les adultes.

Sujets intemporels, universels.

Ces vignettes furent publiées entre 1964 et 1973.

Recibir un libro es a menudo una alegría. Este me ha dado un placer inmenso, me ha recordado un pasado reciente, me hace reír y sonreír: Todo Mafalda.

Esta chiquilla de las viñetas creadas por el Argentino Quino, tan conocida en el mundo latino-americano, hispánico y en otras partes (está traducido en 30 idiomas).

Entrañable, emocionante, a menudo divertida esta niña que vive en una familia de clase media, se preocupa por la Humanidad y la paz mundial, odia la sopa, se rebela contra el mundo que le dejan los adultos.

Temas intemporales, universales.

Estas viñetas fueron publicadas entre 1964 y 1973.

Celle-ci est une de mes préférées:

Esta es una de mis preferidas:

mafalda 2 002.jpg(click pour agrandir)

Et oui, la cigogne s’est trompée !

Pourquoi Mafalda chante-t-elle ? «  La cigogne s’est trompée » fait référence à « La colombe s’est trompée », sujet d’un poème de Rafael Alberti publié en 1941 et mis en musique la même année par l’argentin Carlos Guastavino.

Pues si, ¡la cigüeña se ha equivocado!

¿Por qué canta Mafalda? “Se equivocó la cigüeña” hace referencia à “Se equivocó la paloma”, tema de un poema de Rafael Alberti publicado en 1941 y puesto en música el mismo año por el argentino Carlos Guastavino.

 

SE EQUIVOCÓ LA PALOMA

Se equivocó la paloma.
Se equivocaba.

Por ir al Norte, fue al Sur.IMG_5320 [].JPG
Creyó que el trigo era agua;
Se equivocaba.

Creyó que el mar era el cielo;
que la noche la mañana.
Se equivocaba.

Que las estrellas eran rocío;
que la calor, la nevada.
Se equivocaba.

Que tu falda era tu blusa;
que tu corazón su casa.
Se equivocaba.

(Ella se durmió en la orilla.
Tú, en la cumbre de una rama.)

Rafael Alberti, (n. 1902).

La Colombe

La colombe se trompa.

Se trompait.

Pour aller au Nord, alla au Sud.

Elle crut que le blé était de l’eau ;

Elle se trompait.

Elle crut que la mer était le ciel ;aube noire 001.jpg

La nuit, le matin.

Elle se trompait.

Que les étoiles étaient la rosée ;

Que la chaleur, la neige.

Elle se trompait.

Que ta jupe était ta blouse ;

Que ton cœur, sa maison.

Elle se trompait.

(Elle dormit sur la berge.

Toi, sur le haut d’une branche.) (trad. Colo)

 

 

La version chantée la plus connue est celle de J, Manuel Serrat.

La version récitée par Rafael Alberti lui-même est magnifique, écoutez-la ici.

La versión cantada más conocida es la de J. Manuel Serrat.

La versión recitada por el mismo Rafael Alberti es magnífica, escuchadla aquí.

 

 

Se tromper dans l’interprétation du monde qui nous entoure, ne serait-ce pas l’explication de tant et tant de malheurs, d’injustice

Equivocarse en la interpretación del mundo que nos rodea, ¿no sería la explicación de tantas y tantas desgracias, injusticias?

 

 

Commentaires

Mafalda, la haute littérature qui décontracte, relaxe.... fait sourire. Te souhaite un bon début de semaine et merci pour ta visite bien cordialement

Écrit par : vebeyre | 03/05/2010

Merci Vebeyre, j'espère que tu souriras beaucoup cette semaine. Amicalement.

Écrit par : colo | 03/05/2010

J'arrête pas de te remercier donc pour ta visite matinale de ce jour et le lien perdu d'hier et pourtant j'ai un vocabulaire plutôt varié. Bref, chez nous il pleuviote depuis dimanche, on se croirait au mois de novembre, alors que j'avais sorti les petites robes...une chance qu'il neige pas pour mes plantations printanière (tomates, poivrons, haricots, courgettes....). Je te fais une bise bien amicale et souhaite que ta journée soit illuminée par un geste, un mot, une attention...

Écrit par : vebeyre | 05/05/2010

Vebeyre, on dirait que l'hiver s'est réinstallé ici aussi. A cette vitesse nous serons bientôt à Noël!
Mes petites plantes de courgettes et tomates n'aiment pas trop ce froid soudain, pourvu que...
Visiter ton blog est un vrai plaisir, il est créatif, original, tu mélanges des ingrédients qui me surprennent, m'enchantent donc. Merci pour tout.
Amicalement.

Écrit par : colette museur | 05/05/2010

Les commentaires sont fermés.